Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Depuis dix ans, la Revue internationale d’éducation de Sèvres se donne pour ambition de développer la dimension internationale des questions éducatives.

2Les approches se sont souvent inscrites dans une continuité thématique (évaluation, enseignement des langues par exemple) mais elles ont aussi visé, régulièrement, à analyser des domaines spécifiques comme le processus de décision dans les systèmes éducatifs (n° 32), la formation professionnelle initiale (n° 33) ou encore la place et le rôle de la religion à l’école (n° 36).

3Les trois numéros publiés en 2002 s’attachaient aux « fondamentaux » de l’éducation : l’élève aujourd’hui, façons d’apprendre (n° 29), le métier d’enseignant en Europe (n° 30), les parents et l’école (n° 31). Les numéros publiés depuis se sont souvent rapportés à la question du parcours de l’élève dans l’enseignement secondaire. Ils apportent un nécessaire éclairage international au fonctionnement d’une institution scolaire ambiguë dans ses objectifs et ses exigences, écartelée entre son souci de démocratisation et sa nécessité d’efficacité. Décrochages et raccrochages scolaires (n° 35) questionne les fondements de l’école à travers les « enfants perdus » de la massification et diplômes et examens du secondaire (n° 37) observe les aboutissements souvent fatidiques, ambigus et controversés du long parcours scolaire des élèves dans plusieurs pays.

4Les numéros publiés en 2005 s’inscriront eux aussi dans ce questionnement, avec un dossier consacré, dans le présent numéro, aux défis de l’orientation dans le monde, à ses contradictions, aux tensions qu’elle révèle entre gestion de moyens et projet individuel. Le numéro de septembre traitera de la formation des élites.

5Tous les systèmes éducatifs réfléchissent actuellement à ces questions. En ouvrant ses dossiers aux réalisations, aux réflexions et aux analyses en cours à l’étranger et en France, la Revue internationale d’éducation de Sèvres éditée par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) souhaite ainsi contribuer à l’émergence d’une culture internationale de l’éducation. Tel sera l’objectif du dernier numéro publié en décembre 2005, qui traitera de l’éducation dans le monde : bilans, débats, perspectives et rendra compte des Rencontres internationales organisées en avril pour le dixième anniversaire de la revue.

6Intitulées « mieux comprendre l’école de demain – dix années d’éducation dans le monde », ces Rencontres inviteront auteurs, experts et cadres, étrangers et français à réfléchir ensemble aux grands enjeux éducatifs actuels. En dix ans, plus de quatre cents experts de soixante pays ont apporté leur contribution à la Revue internationale d’éducation de Sèvres. Qui mieux qu’eux, dans une approche plurielle, pourrait dégager les bilans et ouvrir les perspectives ? Le numéro 40 en portera témoignage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Présentation du n°38 », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 38 | avril 2005, mis en ligne le 17 novembre 2011, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://ries.revues.org/1320 ; DOI : 10.4000/ries.1320

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page