Navigation – Plan du site

Texte intégral

1La Revue internationale d'éducation de Sèvres éditée par le CIEP et diffusée par les éditions Didier présente, dans son dernier numéro, la situation de la formation professionnelle initiale en Catalogne, au Québec, au Maroc, en Afrique subsaharienne, au Japon, en Suisse, en France et en Norvège.

2L'extraordinaire diversité des modèles constitue un premier enseignement. Qu'elle dépende principalement du ministère de l'Éducation ou presque uniquement de l'entreprise, qu'elle concerne 70 % d'une classe d'âge ou à peine 20 %, qu'elle soit l'une des composantes de la formation initiale ou au contraire une voie parallèle, la formation professionnelle initiale relève de modèles différents d'un pays à l'autre. Tous, cependant, affrontent des défis comparables.

3Comment rapprocher l'offre de formation de la demande de l'économie quand, comme le montre une étude de la Banque mondiale couvrant 20 pays d'Afrique subsaharienne, les systèmes de formation hérités d'un passé colonial sont inadaptés à une économie locale essentiellement informelle de nos jours ? Que met en place le Maroc lorsqu'il déclare l'éducation et la formation seconde priorité nationale pour la décennie 2000-2010 ? Trop souvent, la distance est grande entre les besoins des entreprises et les projets des jeunes. Ainsi, lorsque le Québec élève le niveau requis à la demande des entreprises, les élèves se tournent vers la voie générale. pendant qu'au Japon, où le mythe de la réussite par l'enseignement commence à s'estomper, les jeunes des milieux les moins favorisés se tournent à nouveau vers l'enseignement professionnel. En France, où la formation professionnelle initiale est assurée principalement par l'école, on s'interroge sur la capacité du système à s'adapter aux réalités de l'entreprise. En Suisse, autrefois royaume de l'apprentissage, les pouvoirs publics ont été amenés à intervenir pour encourager les entreprises à engager des apprentis.

4Comment relever le niveau d'études pour valoriser ces formations et en améliorer l'efficacité ? Mais aussi comment ne pas accueillir les jeunes les plus fragiles pour les aider à s'insérer ? Bien souvent, les tensions qui traversent la formation professionnelle initiale traduisent la confusion des attentes et l'ambiguïté des missions qui lui sont confiées. Elle tend à refléter les contradictions de nos sociétés.

5La Catalogne se trouve ainsi confrontée à une nouvelle loi sur la qualification et la formation professionnelles. L'estimant centralisatrice, elle a déposé un recours. Souci d'assurer la mobilité des jeunes sur le territoire espagnol contre besoin, pour un gouvernement autonome, de maîtriser son développement économique ? Les enjeux sont forts, la polémique est vive. En Afrique subsaharienne, à travers des structures de pilotage mixtes, publiques et privées, l'exercice du pouvoir se déplace des gouvernements vers les bailleurs de fonds internationaux. On est loin de la Norvège où des traits forts d'égalité et de dialogue social ont permis de mettre en place des objectifs communs à tout l'enseignement dans le primaire et le secondaire, mais aussi dans l'apprentissage comme dans la formation des adultes.

6Quelques grandes tendances semblent se dessiner, comme le rapprochement de la formation des jeunes et de la formation des adultes, la généralisation de filières associant formation technique et générale et conduisant à des études supérieures courtes ou encore la recherche de diplômes reconnus au niveau local, régional et national. Les travaux en cours dans l'Union européenne tendent ainsi à élaborer des référentiels de diplômes validés par des branches professionnelles au niveau européen, puis déclinés dans chaque pays selon les modes de fonctionnement locaux.

7Ce sont aussi ces enjeux majeurs de développement et d'équilibre politique qui imposent, dans un contexte de mondialisation, aux pays du Nord de répondre aux attentes des Pays du Sud et de contribuer efficacement à leur développement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Présentation du numéro 34 », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 34 | décembre 2003, mis en ligne le 21 novembre 2011, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/1520 ; DOI : 10.4000/ries.1520

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page