Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Ressources en ligne

L’évaluation des élèves

Françoise Profit
p. 17-21

Texte intégral

  • 1 Les ministres de l’Éducation de la Commission européenne ont convenu en novembre 2002 d’objectifs c (...)
  • 2 En Allemagne, la Bavière teste depuis 1999 les élèves de 7e et de 8e (13-15 ans) en mathématiques e (...)

1À la suite de notre précédente rubrique consacrée aux programmes d’évaluation, nous abordons ici l’évaluation de l’élève. Les résultats aux tests internationaux de type PISA incitent les États, en particulier les États européens1, à instaurer des évaluations plus systématiques des connaissances des élèves2, entraînant par là même l’évaluation des enseignants et de leur formation. Sur ce dernier aspect, les sites consultés en janvier 2003 offrent cependant peu de ressources.

2Nous présentons tout d’abord une sélection de liens qui permet de distinguer les différents types d’évaluation, traditionnelle (« sommative », « formative », « diagnostique ») et « alternative » (« authentique » et « performance ») ainsi qu’une sélection d’organismes de recherche et de bibliographies qui permet d’examiner les différentes avancées de la réflexion dans le domaine. Nous présentons ensuite les directives et les projets européens. Dans un deuxième ensemble de liens, nous présentons des exemples d’exploitation de tests d’évaluation ainsi qu’une sélection de liens traitant du portfolio : les grandes lignes du portfolio numérique et du portfolio européen des langues, ces deux outils constituant une démarche nouvelle dans l’évaluation des élèves.

Analyses, recherche et ressources

Analyse des différentes démarches d’évaluation

Ressources : organismes de recherche et bibliographies

Organismes de recherche

  • 3 Il existe des sites dans d’autres langues, en espagnol en particulier, mais leur contenu nous a sem (...)

3Les organismes de recherche en évaluation sont nombreux. Nous proposons ici des sites et des pages sélectionnés en fonction du contenu récent et des langues d’accès : français, anglais, allemand 3.

Autriche

4Le site http://www.qis.at (allemand, anglais) fournit des informations et des outils concernant le programme et l’auto-évaluation en Autriche. Ce site fait aussi le point sur la qualité à l’école.

Danemark

5L’institut d’évaluation danois http://www.eva.dk/ offre sur son site un rapport 2003 sur le développement des méthodes d’auto-évaluation dans les écoles danoises (également disponible en anglais).

États-Unis

6Le National Center for Research on Evaluation standards and student testing (CRESST) http://cresst96.cse.ucla.edu/​index.htm propose des liens sur les établissements d’évaluation aux États-Unis, des rapports ayant pour objet l’évaluation en éducation, des exemples d’échelles descriptives (« rubrics ») que l’on associe à la méthode d’évaluation authentique.

France

7Le site du Haut conseil de l’évaluation de l’école http://cisad.adc.education.fr/​hcee/​index.html met en ligne un ensemble de rapports sur l’évaluation, dont le rapport de mai 2002 de Yves Chassard et Christian Jeanbrau sur « l’appréciation des enseignants ».

Ressources bibliographiques

Commission européenne

8Le site Eurydice de la Commission européenne offre dans sa bibliographie consacrée à l’évaluation deux chapitres, l’un sur l’évaluation et les élèves et l’autre sur l’évaluation et les enseignants http://www.eurydice.org/​Documents/​Bibliographie/​Evaluation/​fr/​FrameSet.htm

CIEP

  •  Bibliographie sélective d’ouvrages et d’articles de périodiques sur l’évaluation des élèves. Cette bibliographie a été élaborée par le Centre international d’études pédagogiques d’après les ouvrages que possède le centre de ressources documentaires http://www.ciep.fr/​bibliographie/​evaleleves.htm

  •  Le numéro 11 de la Revue internationale d’éducation Sèvres a consacré son dossier à l’évaluation des élèves. Présentation du sommaire du numéro et de la bibliographie : http://www.ciep.fr/​ries/​ries11.htm

Directives et projets européens

9Les projets européens traitent plutôt de l’évaluation des systèmes éducatifs. Cependant, les rapports présentés ci-dessous ont des conséquences immédiates sur l’évaluation des élèves dans un premier temps et sur l’évaluation des enseignants par la suite.

10Ces indicateurs concernent quatre grands domaines : les acquis des élèves, la réussite et la transition scolaires, l’évaluation et le pilotage de l’éducation scolaire, les ressources et structures. Ils ne préfigurent pas une harmonisation des systèmes éducatifs des États membres mais donnent des outils aux décideurs en matière d’éducation et encourage l’échange de bonnes pratiques entre pays.

  • « L’évaluation des langues dans le contexte européen », colloque organisé par l’université de Cambridge en février 2003, avec le concours de l’académie de Rennes et le CIEP, qui aborde le problème de l’harmonisation des systèmes d’évaluation linguistique et s’intéresse à l’élaboration d’une Europe des examens et des tests de langues http://www.cambridge-fl.org/​images/​Downloads/​Rennes_15_2_03.pdf

  •  Initiée par les universités de Cambridge et de Salamanque, l’association ALTE (Association of Language Testers in Europe) propose des examens et des tests de langues dans 27 pays européens, représentant 24 langues http://www.alte.org/​

Pratiques de l’évaluation

Exploitation d’évaluation

11Seules la France et la Suisse, à notre connaissance, offrent la possibilité d’accéder à ce type d’information par le réseau.

Exploitation des résultats des évaluations en France

Au niveau de l’enseignement secondaire

12Rapport de Michel Salines et de Pierre Vrignaud (juin 2001) « Apprécier et certifier les acquis des élèves en fin de collège : diplôme et évaluations-bilans » http://cisad.adc.education.fr/​hcee/​documents/​rapport_Salines-Vrignaud.doc et l’avis du Haut conseil de l’évaluation de l’école (juin 2001) http://cisad.adc.education.fr/​hcee/​documents/​avis02.pdf

Au niveau de l’enseignement supérieur

En Suisse

Les portfolios

13Le portfolio est un outil d’évaluation que l’élève garde tout au long de sa scolarité, et au-delà, et qui lui permet d’évaluer ses compétences tout en consignant ses expériences. Le portfolio, instrument de régulation, de développement des compétences des élèves et d’évaluation lié aux pratiques pédagogiques contemporaines, est de plusieurs types : le portfolio dossier d’apprentissage, le portfolio dossier de présentation et le portfolio dossier d’évaluation.

Le portfolio numérique

Au Québec

  •  Le ministère de l’éducation québécois a produit en mai 2002 une étude sur l’usage du portfolio numérique comme outil d’enseignement et d’apprentissage http://www.meq.gouv.qc.ca/​drd/​tic/​pdf/​portfolio.pdf

  •  Dossier consacré au portfolio issu du site québécois sur les nouvelles technologies. (Site placé sous la surveillance de quatre représentants de collège et d’un représentant du ministère de l’éducation du Québec) http://ntic.org/​guider/​textes/​portfolio.html

  •  Site québécois de présentation du portfolio comme outil d’apprentissage qui comprend une réflexion théorique, des ressources et du matériel http://www.qesnrecit.qc.ca/​portfolio/​port_fran.html

Aux États-Unis

14Exemple de portfolio numérique issu d’un site consacré à un compte-rendu d’expériences menées dans l’État de New-York http://www.essentialschools.org/​pubs/​exhib_schdes/dp/dpframe.htm

Le portfolio européen des langues

Haut de page

Notes

1 Les ministres de l’Éducation de la Commission européenne ont convenu en novembre 2002 d’objectifs communs d’ici 2010 : « le pourcentage de jeunes de moins de 15 ans ayant de mauvais résultats en lecture, mathématiques et en sciences sera au moins réduit de moitié dans chaque État membre » afin d’égaler le Japon et la Finlande. In : « Communiqué de presse de l’UE », http://europa.eu.int du 20/11/2002, n° IP/02/1710.

2 En Allemagne, la Bavière teste depuis 1999 les élèves de 7e et de 8e (13-15 ans) en mathématiques et en allemand, et depuis juillet 2002 en 3e (école primaire) en lecture, écriture et calcul. Ce test de 3e sera rendu obligatoire dans ce Land en 2003. Les résultats permettront d’orienter la politique éducative des établissements et seront pris en compte pour établir le plan de formation des enseignants.

3 Il existe des sites dans d’autres langues, en espagnol en particulier, mais leur contenu nous a semblé moins pertinent que ceux proposés.

4 In : http://europa.eu.int/comm/education/indic/rapinfr.pdf, p. 71.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Profit, « L’évaluation des élèves », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 32 | 2003, 17-21.

Référence électronique

Françoise Profit, « L’évaluation des élèves », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 32 | avril 2003, mis en ligne le 23 novembre 2011, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/1696 ; DOI : 10.4000/ries.1696

Haut de page

Auteur

Françoise Profit

Documentaliste, centre de ressources documentaires du CIEP

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page