Navigation – Plan du site
Dossier : éducation et ruralités

Enseignement à distance et pédagogie

L’exemple d’une école en Australie
Distance learning and involvement. Example of a school in Australia
Enseñanza a distancia y compromiso. El caso de una escuela en Australia
William Newman
Traduction de Robert Elbaz
p. 93-102

Résumés

Cet article présente le cas de l’école Alice Springs School of the Air (Assoa) en Australie, et l’utilisation qu’elle fait de la technologie pour favoriser l’engagement des élèves et des enseignants dans un contexte d’enseignement à distance. Les élèves âgés de 4 à 15 ans vivent dans des zones éloignées et isolées de l’Australie centrale. Depuis sa création, l’Assoa a lancé toute une gamme de programmes et d’approches innovants.

Haut de page

Texte intégral

Le contexte

1Vous êtes à mille kilomètres de chez vous, à cinq cents kilomètres du réseau de téléphonie mobile le plus proche, à trois cents kilomètres du repère géographique le plus proche et votre téléphone satellitaire se trouve dans une zone blanche. Vous vous trouvez sur une piste qui ne verra pas passer d’autres véhicules jusqu’au lendemain, il est 6 h 30 du matin et vous venez d’entrer en collision frontale avec une vache. Certes, heurter une vache n’est pas si fréquent mais le reste est à l’avenant du quotidien des familles et des enseignants de l’école Alice Springs School of the Air (ASSOA).

  • 1 Ce terme australien fait référence à l’intérieur du pays, aride, isolé et fréquemment présenté comm (...)
  • 2 L’Australie a une structure fédérale. Elle est divisée en six États, trois Territoires continentaux (...)
  • 3 Soit quatorze fois la taille de la France métropolitaine. (NdT)

2Pour un Australien, le nom de cette école est synonyme d’isolement, d’aventure, et d’un certain romantisme. Il évoque des images de la dernière frontière, du véritable Outback1 australien. La ville elle-même, Alice Springs, est située au cœur de l’Australie, à mille deux cents kilomètres de la ville de taille semblable la plus proche. L’école, gérée par le Territoire du Nord2, regroupe environ cent trente élèves allant de quatre à quinze ans. Géographiquement parlant, l’Australie est un pays immense (7 686 850 kilomètres carrés3) avec une population de seulement 22 millions d’habitants. L’Australie centrale est l’une des zones les moins densément peuplées du pays.

Densité de population au kilomètre carré

Densité de population au kilomètre carré

Source : http://www.worldatlas.com/​aatlas/​population/​ctypopls.html

3Les cent trente élèves inscrits à l’école vivent dans une zone couvrant approximativement 1,5 million de kilomètres carrés, soit trois fois la taille de la France. L’Australie est une fédération et, comme telle, la responsabilité de l’enseignement incombe à chaque État ou Territoire. Chaque État ou Territoire dispose de ses propres écoles d’enseignement à distance, toutes fondées sur le modèle d’Alice Springs School of the Air. En raison de différences de financement selon les États et d’autres considérations locales, les écoles font appel à différentes technologies et à différents modes de fonctionnement. À Alice Springs School of the Air, les élèves du primaire ou de l’élémentaire (jusqu’à la sixième année) sont regroupés par classes d’âge, chaque groupe ayant son propre enseignant. Les élèves des classes intermédiaires (des septième, huitième et neuvième années) disposent d’une équipe d’enseignants leur dispensant le programme et travaillent de manière plus indépendante. Une fois en dixième année, les élèves dépendent d’une autre école d’enseignement à distance qui s’occupe des lycéens, afin de mener à bien leur scolarité secondaire.

4Malgré les grandes distances, chaque élève reçoit la visite d’un enseignant chaque année, et chaque voyage se fait par la route. Un enseignant peut ainsi, sur une semaine, faire mille deux cents kilomètres en voiture pour rendre visite à un élève, ne prenant pour cela pas plus de quatre jours incluant au moins vingt-quatre heures sur site avec la famille puis, la semaine suivante, parcourir cinq cents kilomètres au volant dans la direction opposée. La grande différence avec l’Europe ou l’Amérique du Nord est que la plus grande partie du voyage se fait sur des pistes disposant de peu d’approvisionnement en carburant sur le chemin. La carte de l’Australie ci-contre montre la zone géographique dans laquelle les enseignants sont susceptibles de voyager.

5En moyenne, les classes primaires regroupent environ treize élèves et les visites se déroulent au cours des deuxième et troisième trimestres d’une année scolaire qui en compte quatre. Les enseignants doivent être bien organisés, dans la mesure où le programme pédagogique de leur classe doit continuer même si la visite à domicile d’un élève particulier est en cours.

Zone de recrutement géographique d'Alice Springs School of the Air

Zone de recrutement géographique d'Alice Springs School of the Air

6Il est essentiel que les enseignants aient des contacts réguliers avec leurs élèves par-delà la visite annuelle et, pour cela, il faut recourir à la technologie. À Alice Springs School of the Air, il est important que les élèves et leurs familles sentent au jour le jour qu’ils font partie d’une communauté éducative. Créer un sentiment d’appartenance à une communauté dans un contexte d’enseignement à distance nécessite un usage intensif de la technologie et une façon très différente de penser.

7L’école elle-même a tout un passé d’innovation et d’excellence, né non seulement de la nécessité mais également d’un désir authentique de continuer à améliorer en permanence ce qui est fait et la façon dont cela est fait. Dans les années 1940, Adelaide Miethke, ancienne éducatrice elle-même, avait imaginé une école pour les enfants vivant dans des secteurs isolés de l’Australie. En 1951, ce rêve est devenu réalité par la fondation d’Alice Springs School of the Air, la première école de ce genre au monde. Tous les enseignants sont regroupés dans le même bâtiment à Alice Springs et tous les cours sont transmis depuis deux studios accessibles au public. L’école a toujours été et demeure à la pointe de la mise en œuvre, des expérimentations et du perfectionnement de technologies et de pédagogies, continuant ainsi à asseoir sa réputation. Plus de cinquante mille personnes visitent l’école chaque année pour observer la façon dont les cours sont donnés et en savoir davantage sur son histoire et son fonctionnement.

Privilégier l’engagement des élèves

8L’importance de l’engagement des élèves est un credo ferme et toujours actuel. En quoi consiste cet engagement et comment l’obtient-on dans un contexte d’enseignement à distance ? La vision socialiste de l’éducation, que l’on peut considérer comme classique, vise à produire un individu équilibré, capable de répondre aux défis quotidiens : dans une telle approche, les résultats scolaires sont certes importants, mais pas autant que l’enfant lui-même. Dans de nombreux systèmes éducatifs occidentaux, un tel paradigme est souvent sapé par l’obsession de la conformité et de l’évaluation, imposée aux niveaux politique et bureaucratique. De nombreux décideurs occidentaux, et à vrai dire de nombreux profanes, pensent que la réussite scolaire se résume à la réussite à l’école.

9L’avantage de cette vision politique quelque peu étroite est que l’on peut utiliser des données chiffrées pour mesurer cette définition particulière de l’engagement. Si de meilleurs résultats sont dus à un plus grand engagement des élèves, alors ces résultats fournissent un indicateur qui, à son tour, valide le terme d’engagement. Mais est-ce le cas ? L’un des problèmes les plus importants en matière éducative n’est-il pas que nous ne mesurons que ce qu’il est facile de mesurer, et non ce que nous devrions mesurer ? Il importe par conséquent de ne pas limiter la notion d’engagement à une définition lexicale mais de s’intéresser à ce qu’elle signifie d’un point de vue éducatif.

10Dans son sens éducatif, l’engagement ne doit pas simplement inclure l’engagement scolaire dont on nous rebat tant les oreilles mais également deux autres formes, l’une physique et l’autre émotionnelle. Dans un contexte d’enseignement à distance, toutes les formes d’engagement ne sont ni plus ni moins complexes qu’ailleurs mais elles nécessitent une approche différente, un ensemble d’outils différents et, de la part des enseignants, un ensemble d’aptitudes différentes. Comment obtenir un engagement physique de la part d’un élève lorsque ce dernier se trouve à mille cinq cents kilomètres de l’école et à deux mille cinq cents kilomètres de son meilleur ami, dans la même classe que lui ? Comment un enseignant obtient-il un engagement émotionnel lorsqu’il apparaît sur un écran à deux dimensions ? Comment maintient-il l’attention de ses élèves ? Comment même savoir s’ils regardent et, mieux encore, s’ils « s’engagent scolairement » ? Ce sont là les défis auxquels est confronté un enseignant à distance, défis que la technologie peut aider à surmonter.

Privilégier la communication

11Cet enjeu majeur conduit l’école à rechercher sans cesse de meilleures façons de communiquer avec les familles, dans la mesure où la communication est une composante essentielle pour obtenir un tel engagement. Cette conviction a historiquement guidé l’école et constitue le socle des programmes en cours ainsi que le garant de leur pérennité. La communication entre enseignants et élèves est une composante fondamentale de l’enseignement, indépendamment de l’école et du contexte. Le courrier traditionnel, le téléphone, le fax et les courriels sont tous utilisés et jouent un rôle important dans la communication des écoles avec les familles. En plus du fait d’être indispensable au processus d’apprentissage, la communication l’est également pour développer le sentiment d’appartenance à une communauté, si important pour l’école.

12Si la communication est importante, l’interaction est essentielle. En 1951, les cours étaient diffusés par une radio haute fréquence (ou HF) ne fonctionnant qu’en émetteur, donc à partir de l’enseignant (radio asynchrone). Très rapidement, les élèves purent participer, lors de séances de questions-réponses à la fin de chaque émission (radio synchrone). À l’origine, il n’y avait que quelques émissions par semaine. La radio jouait un rôle de socialisation et d’encouragement, tandis que le travail scolaire était fourni sous la forme de documents écrits envoyés par courrier aux élèves. Dans certains cas, l’acheminement de ces documents pouvait prendre jusqu’à six semaines, auxquelles il fallait ajouter six autres semaines pour le retour, une fois le travail fait. Les documents écrits ou imprimés constituent encore l’essentiel des ressources en matière d’enseignement à distance moderne mais le temps de livraison a été radicalement amélioré : la plupart des élèves reçoivent actuellement un courrier par semaine.

13En ce qui concerne la radio HF, l’école a été l’une des premières au monde à l’utiliser et la dernière en Australie à y renoncer : le dernier cours fut diffusé en 2005. La raison essentielle de la longévité de cet usage de la radio réside dans le fait qu’elle avait la capacité d’entrer en communication en temps réel avec un large public. Elle permettait non seulement aux enseignants de communiquer mais aussi aux élèves de communiquer entre eux durant un cours, de manière simultanée. À l’heure actuelle, les élèves ont entre sept et douze cours par semaine avec leur enseignant. Ainsi, même s’il est possible de procéder par conférence téléphonique, une téléconférence régulière pouvant aller jusqu’à quinze personnes revient très cher. Si l’on y ajoute le fait que même en 2012, toutes les familles ne disposent pas d’un téléphone et que la qualité de la connexion laisse à désirer pour nombre d’entre elles, cela explique que le téléphone ne constitue guère une option attirante.

14Mais parallèlement au développement du nombre des enseignants, des familles et des besoins d’un curriculum moderne, l’engagement des élèves et de leurs familles était de plus en plus nécessaire. L’abandon tardif de la radio trouve son origine dans le fait que les écoles ont cherché la technologie la plus appropriée et la plus efficace pour obtenir l’engagement physique et émotionnel essentiel au développement d’un individu épanoui. En 2001, l’école a donc commencé à chercher une alternative à la radio HF et a entrepris une série d’essais utilisant la technologie satellitaire en 2003. En dépit de cette avancée, la radio répondait toujours à un besoin. Elle fournissait une forme d’interactivité que le satellite ne pouvait assurer. Ce n’est que lorsque que de nouveaux logiciels furent mis au point que la radio fut abandonnée. Ces nouveaux logiciels assuraient un niveau d’interaction satisfaisant et donnaient aux enseignants des outils et des fonctionnalités qui la rendaient inutile.

Une technologie adaptée à la pédagogie

  • 4 Ministère de l’Éducation du Territoire du Nord. (NdT)

15Le Northern Territory Department of Education4 dispose maintenant de sa propre station de contrôle satellite et loue son propre espace transpondeur à bord du satellite, ce qui lui donne une autonomie de gestion et de contrôle sur un réseau satellitaire qui dessert l’ensemble des élèves concernés. Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi l’école n’utilise pas les services Internet existants et pourquoi elle dispose de son propre système satellitaire comme de ses propres logiciels spécialisés. La réponse se trouve en partie dans les chiffres qui ont été fournis précédemment. Moins de cent mille personnes vivent dans cette zone d’1,5 million de kilomètres carrés couverts par l’école, trop peu pour qu’une compagnie fournisse un service haut-débit. C’est une réalité commerciale de la vie dans des zones reculées.

  • 5 Enseignement à distance interactif. (NdT)

16Ce projet, qui comprend la technologie et la mise au point de matériaux d’enseignement, de stratégie et de pédagogie générale, s’appelle IDL (Interactive Distance Learning5). Le concept technique fondamental du projet était de disposer d’un studio permettant une transmission vers des sites éloignés équipés d’une parabole, d’un ordinateur et des logiciels adéquats. Il permet aux élèves de voir et d’entendre leur enseignant en temps réel et d’interagir les uns avec les autres. Un nombre quelconque d’élèves peut se connecter à n’importe quelle session en cours. La technologie elle-même n’est pas nouvelle : la vidéoconférence à sens unique fonctionne depuis plus de vingt ans dans différents contextes. Pour l’école, le défi n’était pas de faire en sorte que la technologie fonctionne mais de la rendre efficace dans l’amélioration de l’expérience d’apprentissage des élèves. La réponse à ce défi a été apportée par la qualité des logiciels et par la façon dont ils ont été utilisés.

17Durant un cours, les élèves reçoivent une vidéo plein écran de leur enseignant, avec une image de haute qualité synchronisée sur le mouvement des lèvres. Les images obtenues sont nettes et non réduites. Grâce au logiciel, les élèves peuvent changer à volonté la taille de l’image de leur enseignant, et travailler ainsi simultanément sur leur ordinateur en partageant tous les contenus d’enseignement avec leur enseignant ou avec d’autres élèves. Les enseignants peuvent voir leurs élèves et chaque élève peut voir tous les autres. Cela permet aux enseignants de mettre en œuvre des compétences et des processus d’apprentissage qui incluent – mais en aucun cas ne sont limités à ces domaines – la musique, le chant, les sciences, l’éducation physique, le théâtre, la poésie et l’art. D’autres sources audio et vidéo peuvent être intégrées, telles que les DVD et les CD, tout en assurant une image plein écran et une synchronisation parfaite avec les lèvres. Le logiciel ne doit pas seulement être souple et puissant mais également facile à utiliser. L’école compte des élèves de cinq ans capables d’utiliser le logiciel en autonomie durant les cours. À l’heure actuelle, il n’existe qu’un seul logiciel répondant aux exigences élevées des établissements en matière d’utilisation, de qualité et de souplesse.

  • 6 Outil de vidéoconférence et d’enseignement à distance. (NdT)
  • 7 Ce logiciel est utilisé sur l’ensemble du Territoire du Nord ainsi que par l’Université du Pacifiqu (...)

18Le logiciel REACT (Remote Education and Conferencing Tool6) permet aux enseignants de développer les relations avec les élèves et leurs familles tout en développant les relations entre élèves7. S’il est une chose que j’ai apprise en trente ans d’enseignement, du primaire à l’université, c’est de ne jamais sous-estimer l’importance des relations entre l’enseignant et ses élèves. Si un élève ne vous aime pas, dans la plupart des cas, il ou elle ne réalisera jamais tout son potentiel. Au fur et à mesure que les élèves grandissent, les besoins qu’ils ont de vous aimer se transforment progressivement en concepts tels que le respect, la perception de la disponibilité et de l’équité. Tout spécialiste de l’éducation qui pense que son rôle se limite à dispenser des connaissances sans établir de lien avec ses élèves appartient à une ère révolue. Indépendamment de l’âge de l’élève, l’engagement émotionnel est essentiel.

19Le logiciel REACT fournit un outil permettant d’assurer cet engagement émotionnel à un niveau qu’il n’est pas possible atteindre avec d’autres programmes, et encore moins avec la radio HF. Par exemple, le fait que les élèves comme les enseignants disposent de vidéo plein écran de haute qualité assurant une synchronisation parfaite avec les lèvres est une fonctionnalité importante. Les gens réagissent au langage du corps et en particulier aux expressions faciales. Il est essentiel d’être capable de voir le visage de l’autre si l’on souhaite entrer en relation avec lui ou elle. Ces connexions sont fondamentales dans le processus d’apprentissage et, dans le cadre d’un enseignement à distance, elles requièrent les technologies précisément mises en œuvre par ce logiciel.

20REACT fournit également un point d’appui à l’engagement physique et scolaire. L’engagement physique inclut l’élève et sa famille, les faisant interagir avec l’école et la communauté scolaire élargie de manière positive et durable. Il se manifeste par la fierté que les élèves éprouvent à fréquenter leur école, à la défendre et à participer aux activités qu’elle offre. Scolairement parlant, REACT permet à l’établissement d’assurer un enseignement interactif explicite, non pas simplement par sa qualité technique mais aussi par le nombre et la souplesse de ses applications et de ses possibilités d’ajustement. Au fur et à mesure que les établissements gagnent en expérience strictement scolaire, l’engagement émotionnel et physique devient relativement facile à obtenir. Le tout est de parvenir à un équilibre.

21L’interaction est un ingrédient essentiel pour parvenir à assurer les différentes formes d’engagement dans un contexte d’enseignement à distance. Durant un cours, des choses aussi simples que le contact visuel sont d’une importance vitale, tout comme le fait d’assigner une tâche à chaque élève, et bien sûr de capter et de maintenir leur intérêt pour des écrans 2D. Les enseignants suivent régulièrement une formation afin de mieux comprendre le logiciel et les techniques de transmission par cette technologie. Les enseignants à Alice Springs School of the Air ne s’efforcent pas seulement d’obtenir un engagement de la part des élèves et leurs familles ; ils s’efforcent également de rechercher quotidiennement celui de leurs collègues.

  • 8 File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers). (NdT)

22Les élèves envoient leur travail par courrier, par courriel et, pour les fichiers multimédias, par FTP8. Les enseignants fournissent des copies papier de leurs programmes d’enseignement tout en les rendant accessibles sur les sites Web individualisés de leurs classes. En ce qui concerne les cours par IDL (Inter-active Distance Learning), les enseignants s’y intéressent tout particulièrement pour trouver une solution aux parties du programme qui sont difficiles à traiter par le biais de la correspondance traditionnelle ou par d’autres technologies. Cela suppose d’envisager le concept, de savoir ce que la technologie peut apporter, de connaître les élèves, de comprendre ce qui peut fonctionner ou ne pas fonctionner lorsqu’on utilise ce médium ainsi que les outils particuliers disponibles dans le logiciel, puis de marier tout cela en ajoutant la touche personnelle de l’enseignant. De plus, l’enseignant doit s’assurer du sentiment d’appartenance à la communauté et de la haute qualité de la communication avec ses collègues, les élèves et les parents. Pour chaque cours, l’intégration de la socialisation et de l’interaction sont des points essentiels. Afin de travailler au mieux dans cet environnement exigeant mais stimulant, les enseignants affinent en permanence leurs aptitudes et ne cessent d’en développer de nouvelles.

23Gérés par le gouvernement local, les enseignants sont recrutés de façon identique dans tous les établissements du Territoire du Nord de l’Australie, et travaillent à plein temps. Une formation spécialisée, technologique et pédagogique, est assurée en interne par l’école. Les enseignants, tributaires du curriculum du Territoire du Nord, sont tenus d’enseigner certains contenus, certaines aptitudes et certaines méthodes. Mais l’école cherche avant tout à développer l’amour de l’apprentissage. L’IDL n’est qu’un maillon de la chaîne qui permet de parvenir à ce résultat. L’utilisation de l’e-learning dans le secteur universitaire a donné naissance à une recherche considérable mais le marché et le contexte visés par les écoles sont très différents. Il ne s’agit pas ici seulement de formation à distance mais bien d’éducation à distance. L’école utilise effectivement toute une panoplie technologique dans un but pédagogique, mais il n’y a que peu de recherches et aucune étude préalable pour ce type d’enseignement avec des enfants en âge légal d’être scolarisés. L’école a dû tracer sa propre route dans la mise au point d’une pédagogie efficace, route qui fournit un cadre de travail pour les autres écoles et des systèmes qui ouvrent la voie.

24Alice Springs School of the Air est le fruit d’une histoire d’engagement et de fusion entre technologie et pratiques. C’est aussi une histoire d’environnement scolaire de haute qualité. L’école ne cesse d’améliorer et de mettre au point sa pédagogie et ses outils. En matière d’éducation à distance, la technologie à elle seule ne peut faire en sorte qu’un élève s’engage mais il est tout aussi vrai que, sans la technologie, un enseignant ne peut créer de volonté d’engagement. Il faut tout à la fois des enseignants hautement qualifiés, une technologie appropriée, une direction efficace et une volonté de sortir des sentiers battus.

Haut de page

Notes

1 Ce terme australien fait référence à l’intérieur du pays, aride, isolé et fréquemment présenté comme passablement arriéré. (NdT)

2 L’Australie a une structure fédérale. Elle est divisée en six États, trois Territoires continentaux et d’autres petits Territoires extérieurs. Les États sont : l’Australie-Méridionale (South Australia), l’Australie-Occidentale (Western Australia), la Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales), le Queensland, la Tasmanie (Tasmania) et le Victoria. Les Territoires sont : le Territoire du Nord (Northern Territory), le Territoire de la capitale australienne (Australian Capital Territory) et le Territoire de la baie de Jervis (Jervis Bay Territory).

3 Soit quatorze fois la taille de la France métropolitaine. (NdT)

4 Ministère de l’Éducation du Territoire du Nord. (NdT)

5 Enseignement à distance interactif. (NdT)

6 Outil de vidéoconférence et d’enseignement à distance. (NdT)

7 Ce logiciel est utilisé sur l’ensemble du Territoire du Nord ainsi que par l’Université du Pacifique-Sud, par le ministère de l’Éducation des îles Fidji ; il le sera bientôt par le ministère de l’Éducation de la Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales), en Australie.

8 File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers). (NdT)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Densité de population au kilomètre carré
Crédits Source : http://www.worldatlas.com/​aatlas/​population/​ctypopls.html
URL http://ries.revues.org/docannexe/image/2284/img-1.png
Fichier image/png, 17k
Titre Zone de recrutement géographique d'Alice Springs School of the Air
URL http://ries.revues.org/docannexe/image/2284/img-2.png
Fichier image/png, 263k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

William Newman, « Enseignement à distance et pédagogie », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 59 | 2012, 93-102.

Référence électronique

William Newman, « Enseignement à distance et pédagogie », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 59 | avril 2012, mis en ligne le 06 février 2015, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://ries.revues.org/2284 ; DOI : 10.4000/ries.2284

Haut de page

Auteur

William Newman

William Newman a plus de dix années d’expérience en matière d’enseignement à distance à l’école Alice Springs School of the Air (Assoa), en Australie. Il a enseigné auparavant dans le primaire, le secondaire et à l’université, a travaillé avec la BBC (British Broadcasting Corporation) au développement de produits et a été directeur du développement stratégique pour une société multimédia au Royaume-Uni. Docteur en intelligence artificielle et en analyse des systèmes, il a choisi de reprendre son activité d’enseignant dans le système scolaire.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page