Skip to navigation – Site map

Soumettre un article

La revue annonce chaque année sur son site, au plus tard en novembre, les thèmes des dossiers de l’année suivante. Chaque dossier thématique est confié à un coordinateur invité, avec lequel la revue construit les sollicitations qu’elle adresse aux auteurs. Elle peut également publier les articles qui lui sont soumis spontanément, après avis du comité de rédaction et sous réserve qu’ils s’inscrivent dans la problématique traitée dans le dossier ou dans la ligne éditoriale de la revue.

Les textes proposés à la revue sont adressés à la rédaction au plus tard six mois avant la publication de chaque numéro à l’adresse suivante : [revue@ciep.fr]

Les articles peuvent être soumis en français, anglais, allemand, espagnol, portugais. Ils sont ensuite traduits en français par la revue. Les articles sont soumis à relecture et sont validés par le comité de rédaction. Ils n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. 

Articles du dossier

Les articles du dossier proposent nécessairement une analyse comparative ou une étude dans un pays donné du thème traité par le dossier. Ils ne peuvent excéder 25 000 signes (soit 4 000 mots en français, 3 500 mots en anglais), y compris les références et notes de bas de page. Ils sont accompagnés d’un résumé et d’une notice biographique pour chacun des auteurs (100 mots chacun maximum). Les tableaux et graphiques sont limités au strict nécessaire.

Autres rubriques

Outre le dossier thématique, la revue propose dans chaque numéro des rubriques regroupées sous l’intitulé « L’actualité internationale en éducation ».

  • Rubrique « Le point sur l’actualité internationale en éducation » : ces articles courts et factuels (6 à 8000 signes) permettent de présenter des réformes en cours dans les systèmes éducatifs, des difficultés de mise en œuvre ou encore des événements notables.

  • Rubrique « Repères sur les systèmes éducatifs » : ces articles visent à présenter de façon problématisée l’organisation des systèmes éducatifs et les principaux enjeux qui sont les leurs (18 000 signes).

  • Rubrique « Notes de lecture » : ces articles ne peuvent excéder 6 000 signes.

Consignes aux auteurs

Les illustrations, graphiques et tableaux sont limités au strict nécessaire. Ils doivent être numérotés et fournis également au format original.

Pour citer dans le corps du texte, on indique la référence bibliographique abrégée entre parenthèses (nom du ou des auteurs, date). Cette référence abrégée renvoie à la référence complète située dans la bibliographie finale en fin d’article.

Les références bibliographiques complètes sont limitées à une dizaine maximum. Elles sont situées en fin d’article et sont présentées par ordre alphabétique des auteurs.

Pour un ouvrage

VERGNIOUX A. (2013) : Grandes controverses en éducation, Berne, Peter Lang.

Pour une contribution à un ouvrage collectif

PROST A. (2004) : « 1968, ou la politisation du débat pédagogique », in GIRAULT J. (dir.), Les Enseignants dans la société française au XXe siècle, Paris : publications de la Sorbonne, p. 147-164.

Pour un article dans une revue

WILBY P. (2014) : « Vers de nouveaux récits médiatiques sur l’école au Royaume-Uni ? », Revue internationale d’éducation de Sèvres, n° 66, p.  31-42. En ligne [http://ries.revues.org/3990]

Pour une présentation en conférence

DATOO A.K. (2014) : « Les discours qui façonnent l’éducation au Pakistan : perspectives historiques et sociologiques », colloque « L’éducation en Asie en 2014 : quels enjeux mondiaux ? » de la Revue internationale d’éducation de Sèvres, 12-14 juin 2014, Sèvres, France.

GODDART J. (2006) : « The Role of Higher Education Institutions in Linking Innovation and Territorial Development », Autumn Conference of the European University Association « European Universities as Catalysts in Promoting Regional Innovation », 19-21 octobre 2006, Brno, République tchèque.

Pour un rapport institutionnel

OCDE (2012): Public and private schools: how management and funding relate to their socio-economic profile, OCDE/Paris, 102 p.

Pour une thèse

BALLAND L. (2009) : Une sociologie politique de la crise de l’École : de la réussite d’un mythe aux pratiques enseignantes, thèse de doctorat, université Paris-Ouest Nanterre.