Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Le point sur l’actualité en éducation

Europe : SurveyLang, l’enquête européenne sur les compétences langagières

Neil Jones
Traduction de Robert Elbaz
p. 18-21

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2015.

Plan

Conclusions liées aux tests linguistiques
Conclusions liées aux questionnaires
Comment interpréter les conclusions de l’ESLC ?

Aperçu du texte

Les résultats de la première Enquête européenne sur les compétences langagières (ou ESLC) ont été publiés par la Commission européenne le 21 juin 2012.

L’ESLC a évalué les compétences en langues étrangères d’élèves du secondaire et a cherché à déterminer les bonnes pratiques d’apprentissage linguistique à partir de questionnaires remplis au niveau national par les élèves, les enseignants et les chefs d’établissement. Les résultats contribueront à définir un indicateur de compétences linguistiques à l’échelle européenne, afin de mesurer les progrès accomplis vers l’objectif fixé par les conclusions du Conseil européen à Barcelone en 2002, qui appelait à mettre en place « une action afin d’améliorer la maîtrise des compétences de base, notamment par l’enseignement d’au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge ».

Quatorze pays européens y ont participé : la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, l’Estonie, la France, la Grèce, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slové...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Neil Jones, « Europe : SurveyLang, l’enquête européenne sur les compétences langagières », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 60 | 2012, 18-21.

Référence électronique

Neil Jones, « Europe : SurveyLang, l’enquête européenne sur les compétences langagières », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 60 | septembre 2012, mis en ligne le 01 septembre 2015, consulté le 18 avril 2014. URL : http://ries.revues.org/2444

Haut de page

Auteur

Neil Jones

Neil Jones a enseigné l’anglais dans différents pays, y compris en Pologne et au Japon, où il a créé des départements et des programmes d’enseignement au niveau universitaire. Titulaire d’un doctorat sur l’utilisation de la théorie des réponses à des items, il a rejoint l’équipe de certification Cambridge ESOL (anglais langue étrangère) en 1993, contribuant à la mise en place de bases de données d’items et de systèmes de tests adaptés à l’ordinateur. Il a également travaillé pour différents cadres d’évaluation multilingues, comme ALTE, CEFR et le plan Asset Languages mis au point pour les écoles britanniques, dont il était le directeur de recherche. Il dirige SurveyLang, la première Étude européenne sur les compétences linguistiques, un projet coordonné par Cambridge ESOL.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page