Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Le point sur l'actualité en éducation

La concertation : un nouvel art de gouverner ?

Nathalie Mons
p. 14-17

Extrait du texte

Aperçu du texte

En éducation, le nouveau quinquennat a été marqué par une double mission confiée au ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon : refonder l’école de la République par un nouveau mode de production d’action publique, la concertation.

La refondation vise un changement radical de l’organisation scolaire pour faire enfin entrer dans la modernité du XXIe siècle l’école républicaine, dont les valeurs sont encore largement plébiscitées par les Français. À la différence de nombre de pays étrangers qui ont révolutionné leur école durant les trois dernières décennies, que ce soit dans un élan progressiste comme la Finlande des années quatre-vingt et les États-Unis avec la loi No child left behind dans les années deux mille ou dans une veine libérale – l’Angleterre thatchérienne des années 1970-1980, la France n’a pas effectué de réforme globale systémique de son école depuis les années 1970.

Pourtant l’urgence est là : si l’école française demeure de qualité pour la très grande majorité...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Mons, « La concertation : un nouvel art de gouverner ? », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 61 | 2012, 14-17.

Référence électronique

Nathalie Mons, « La concertation : un nouvel art de gouverner ? », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 61 | décembre 2012, mis en ligne le 01 décembre 2012, consulté le 20 août 2014. URL : http://ries.revues.org/2641

Haut de page

Auteur

Nathalie Mons

Professeur de sociologie, Université de Cergy-Pontoise, membre du comité de pilotage de la concertation sur l’école, et auteur de Les nouvelles politiques éducatives, PUF (2007)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page