Navigation – Plan du site

65 | avril 2014
Le financement de l’éducation

Financing education
La financiación de la educación
Sous la direction de Thierry Chevaillier
65-Le financement de l’éducation-couverture
Informations sur cette image
ISBN 978-2-85420-603-6

La seconde moitié du vingtième siècle a été marquée, partout dans le monde, par un développement considérable du secteur éducatif. Cette évolution concerne tous les niveaux d’enseignement, du primaire au supérieur, et fait peser une lourde charge sur les budgets nationaux. Tous les pays mettent aujourd’hui en œuvre des réformes spécifiques du financement de l’éducation, afin d’accompagner la croissance des effectifs, d’améliorer les résultats et de s’adapter aux nouvelles exigences de la société.
Ce numéro 65 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres propose un éclairage sur les politiques menées, durant les dernières décennies, pour maintenir ou accroître les ressources consacrées à l’éducation, à travers neuf études de cas portant sur l’Angleterre, l’Argentine, le Burkina Faso, la France, la Norvège, le Pakistan, la Russie, la Thaïlande, le Vietnam complétées d’une étude comparative et d’une bibliographie.
Malgré la grande diversité des contextes et des contraintes pesant sur les systèmes éducatifs étudiés, des tendances communes sont observables. Les modes de financement tendent à se différencier en fonction des niveaux d’éducation concernés, le financement privé représente une part croissante des ressources de l’enseignement supérieur et la séparation entre secteur public et secteur privé s’estompe, au profit de modes de financement et de gestion mixtes. Partout, l’organisation même des systèmes éducatifs évolue, sous l’effet d’une concurrence accrue et de l’introduction de nouvelles logiques inspirées des mécanismes du marché.
Ces innovations entraînent une redéfinition du rôle et des moyens d’action de l’État. A la fois pilote, arbitre et garant de l’équité, il redéfinit en conséquence son organisation, ses interventions financières et sa production de réglementation.
Un numéro coordonné par Thierry Chevaillier, professeur émérite, Université de Bourgogne