Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Ressources en ligne

La transition de l’éducation à l’emploi

Federica Minichiello
p. 12-15

Notes de la rédaction

Pour faciliter la lecture, seule la racine des liens Internet est mentionnée. Pour y accéder dans leur intégralité, consulter le numéro de la revue sur le portail de revues en sciences humaines et sociales Revues.org : http://ries.revues.org/

Texte intégral

  • 1  L’après-2015 fait référence à l’engagement, lors du sommet mondial de 2005 (60e session de l’Assem (...)
  • 2  Eurofound. NEETS. Young people not in employment, education or training : characteristics, costs a (...)

1Le décalage entre systèmes éducatifs et marché de l’emploi est un thème qui ressort de la consultation mondiale coordonnée par l’Unesco et l’Unicef sur les politiques de développement de « l’après 2015 »1. La Commission européenne évoque « une crise de compétences » et multiplie les actions pour favoriser une meilleure insertion des jeunes, avec par exemple l’adoption en 2013 de la « garantie jeunesse » et l’inclusion dans le nouveau programme de mobilité « Erasmus plus » d’une action consacrée à la création d’alliances sectorielles et de partenariats stratégiques entre l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et les entreprises. L’enjeu est social mais aussi économique : la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound) a estimé la perte causée par la faible insertion des jeunes sur le marché du travail de 153 milliards d’euros par an2.

  • 3  Par exemple, le rapport de l’Organisation internationale du travail : Global Employement : Trends (...)

2L’ampleur du chômage et l’inadéquation des qualifications sont souvent imputées à une carence des systèmes d’éducation et de formation. Dans un premier temps, nous présentons une sélection de ressources qui traitent de deux aspects de la relation entre formation et emploi : l’orientation professionnelle et les partenariats entre écoles et entreprises. Nous nous appuyons sur l’exemple des compétences scientifiques et de « l’esprit d’entreprise » (entre-preneurship), qui font partie de ces « compétences du XXIe siècle », dont de nombreux rapports internationaux dénoncent la pénurie3. Nous terminons par une sélection d’études qui inscrivent la relation formation-emploi dans une approche prospective.
Sitographie arrêtée le 15 février 2014.

Des axes de travail

L’orientation professionnelle

3Education policy analysis: Career guidance: new ways forward (OCDE)
L’orientation professionnelle est une pratique courante vers la fin de la sco-larité obligatoire, lorsqu’un élève est confronté à un choix immédiat. Le rapport de l’OCDE traite de la réflexion sur l’évolution professionnelle en tant que démarche de développement personnel et présente plusieurs d’initiatives d’accompagnement tout au long du parcours éducatif, comme le site national australien MyFuture (www.myfuture.edu/au) et l’approche de « l’école orientante » (guidance-oriented school) au Québec. Téléchargeable du site de l’OCDE : http://www.oecd.org/​ [en anglais]

4Korean Research Institute for Vocational Education & Training (KRIVET)
L’institut de recherche KRIVET a été reconnu par l’Unesco comme centre d’excellence en matière d’enseignement et de formation techniques et professionnelles, dans la région Asie-Pacifique. L’orientation est l’un de ses axes de travail et plusieurs projets de recherche sont en cours, notamment sur le rôle des conseillers en orientation dans les écoles primaires et secondaires et sur les politiques innovantes dans la mise en relation des attentes des jeunes avec les besoins des employeurs. http://www.krivet.re.kr/​ [en anglais, coréen]

Curriculum et entreprise

  • 4  « Les serious games (ou “jeux sérieux”) sont des applications développées à partir de technologies (...)

5Il y a un consensus sur le fait qu’un curriculum adapté à l’emploi implique une relation plus étroite entre l’école et l’entreprise : cette action de rapprochement peut se faire par un transfert à la fois de l’école vers le lieu de travail (l’apprentissage, les stages, etc.), mais aussi du lieu de travail vers la salle de classe, par la construction de partenariats qui peuvent aller jusqu’à la simulation de tout un environnement professionnel à l’intérieur d’un établissement. Si autrefois ce type d’actions pouvait nécessiter des investissements coûteux, de nouvelles perspectives sont désormais offertes par les nouvelles technologies appliquées à l’apprentissage, notamment les MOOCs ou les « jeux sérieux » (dits « serious games4 »).

Les disciplines scientifiques

6Jet-net, Pays-Bas
Jet-net est un exemple de partenariat à échelle nationale qui réunit 87 entreprises et 171 établissements scolaires. Son objectif est d’améliorer l’attractivité du curriculum scientifique proposé par les établissements et d’offrir aux étudiants une meilleure compréhension des perspectives de carrière dans l’industrie et la technologie. Cette initiative fait partie du projet « in-genious », relevant du 7e programme-cadre de la Commission européenne, qui souhaite renforcer l’intérêt des jeunes Européens pour l’enseignement des sciences et les carrières scientifiques et prévenir la pénurie de compétences qui s’annonce. http://www.jet-net.nl/​ [en anglais, néerlandais] ; http://www.ingenious-science.eu [multilingue]

L’« esprit d’entreprise » (entrepreneurship)

  • 5  Conclusions du Conseil du 12 mai 2009 concernant un cadre stratégique pour la coopération européen (...)

7L’« esprit d’entreprise » se réfère à la capacité d’un individu de transformer ses idées en action et suppose de la créativité, de l’innovation, de la prise de risque, ainsi que la capacité de planification et de gestion d’un projet. L’attitude et les compétences attachées à cet esprit peuvent être développées à tout niveau et dans tout type d’enseignement, comme le souligne le cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation « Éducation et formation 20205 ».

8« Entrepreneurship Education at School in Europe. National Strategies, Curricula and Learning Outcomes » (Eurydice)
Le rapport Eurydice donne un aperçu comparatif, dans 31 pays européens, des stratégies d’intégration de « l’éducation à l’entrepreneuriat » dans le curriculum. Si les deux tiers des pays reconnaissent explicitement l’esprit d’entreprise dans leurs documents d’orientation, l’entrepreneuriat n’est globalement pas enseigné en tant que discipline et aucun pays n’a défini de résultats d’apprentissage spécifiques ; l’approche « transversale » pluridisciplinaire prévaut, surtout dans l’enseignement primaire et secondaire inférieur. Téléchargeable du site de l’Agence exécutive européenne pour l’éducation, l’audiovisuel et la culture : http://eacea.ec.europa.eu/​ [en anglais]

9HEInnovate
HEInnovate
est un outil d’auto-évaluation destiné aux établissements d’enseignement supérieur qui souhaitent évaluer la nature entrepreneuriale de leur environnement. Lancé par une initiative conjointe de la Commission européenne et de l’OCDE, fin 2013, HEInnovate propose aux établissements de mesurer leur degré d’esprit d’entreprise, s’appuyant notamment sur des critères comme l’offre de formation à la création d’entreprises, la validation d’acquis d’apprentissage, la mise en relation d’étudiants entrepreneurs avec des financeurs potentiels etc. https  ://heinnovate.eu/ [en anglais]

10Simulation par les nouvelles technologies : le projet IFIS et le « jeu » INNOV8
Plusieurs applications et « serious games » ont été créés pour proposer aux élèves une expérience entrepreneuriale. On peut citer deux exemples : le premier est le projet Impresa Formativa Simulata (IFS), en Italie, qui permet aux élèves d’expérimenter la création et la gestion d’une entreprise à partir d’une salle de classe, au sein d’un écosystème fictif d’autres entreprises, d’agences des revenus, de banques et de chambres de commerce. Un deuxième est le jeu INNOV8, élaboré par la société IBM, qui sensibilise les étudiants à la gestion des processus d’entreprises. Initialement destiné à l’enseignement supérieur, il s’adresse désormais aussi à des établissements du secondaire (élèves âgés de 12 à 15 ans). http://www.ifsnetwork.it/​ [en italien]

11INNOV8 : présentation disponible sur le site d’IBM : http://www-01.ibm.com/​ [en anglais]

Une sélection d’études

12Education to employment (Mc Kinsey & Company)
Le centre McKinsey Center for Government (MCG), au sein de la société de conseil Mc Kinsey & Company, est spécialisé dans l’analyse de l’innovation publique. Par une série d’enquêtes empiriques à large échelle, il a réalisé plusieurs études sur la transition de l’éducation à l’emploi. Le rapport Tackling Youth employment : designing a system that works recense notamment plus de cent initiatives innovantes dans la relation formation-emploi. http://mckinseyonsociety.com/​education-to-employment/​ [en anglais]

13Georgetown University Center on Education and the Workforce
Le Georgetown University Center on Education and the Workforce est un institut de recherche indépendant, sans but lucratif, affilié à la Georgetown McCourt School of Public Policy. Le centre consacre ses recherches à l’évolution prospective des demandes du marché du travail, des compétences proposées par l’éducation et des attentes des demandeurs d’emploi. Le dernier rapport, Recovery 2020, part d’une simulation de l’économie américaine en 2020 et essaie de définir ce que seront les besoins éducatifs et les compétences les plus convoitées par les employeurs. http://cew.georgetown.edu/​recovery2020/​ [en anglais]

14Rapport sur le développement dans le monde 2013 Pleins feux sur l’emploi (Banque mondiale)
L’édition 2013 du rapport de la Banque mondiale est consacrée à la relation entre formation, emploi et développement, dans des pays caractérisés par une population très jeune, une économie souvent informelle et une micro-entrepreneurialité diffuse. La relation entre acquisitions des qualifications et création d’emplois est remise en cause, ainsi que la nécessité d’augmenter les investissements dans l’éducation et la formation pour améliorer l’employabilité, si l’on considère que les compétences requises peuvent se développer directement dans le cadre des emplois. http://wdronline.worldbank.org/​ [multilingue]

15Les ressources présentées ici abordent la relation entre formation et emploi sous l’angle de l’adéquation de l’offre formative aux besoins du marché de l’emploi. Toutefois, les caractéristiques économiques et démographiques inhérentes au marché du travail et la mutation des systèmes éducatifs, notamment en raison des nouvelles technologies, élargissent certainement la gamme de solutions possibles, en termes de formation et d’insertion.

Haut de page

Notes

1  L’après-2015 fait référence à l’engagement, lors du sommet mondial de 2005 (60e session de l’Assemblée générale de l’ONU) d’atteindre en 2015 les objectifs de développement énoncés dans la Déclaration du Millénaire. Les résultats de la consultation mondiale sur l’agenda éducatif « post-2015 » sont consultables en ligne : « Making Education a Priority in the Post-2015 Development Agenda » (http://www.worldwewant2015.org/).

2  Eurofound. NEETS. Young people not in employment, education or training : characteristics, costs and policy responses in Europe. Téléchargeable sur le site d’Eurofound (http://www.eurofound.europa.eu).

3  Par exemple, le rapport de l’Organisation internationale du travail : Global Employement : Trends 2013.

4  « Les serious games (ou “jeux sérieux”) sont des applications développées à partir de technologies avancées du jeu vidéo, faisant appel aux mêmes approches de design et savoir-faire que le jeu classique mais qui dépassent la seule dimension du divertissement et deviennent un véritable outil de formation, communication, et simulation » (Source : CERIMES, Eduscol).

5  Conclusions du Conseil du 12 mai 2009 concernant un cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation (« Éducation et formation 2020 »). Journal officiel de l’Union européenne du 28/5/09 (C 119/2).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Federica Minichiello, « La transition de l’éducation à l’emploi », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 65 | 2014, 12-15.

Référence électronique

Federica Minichiello, « La transition de l’éducation à l’emploi », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 65 | avril 2014, mis en ligne le 15 avril 2014, consulté le 29 août 2016. URL : http://ries.revues.org/3656 ; DOI : 10.4000/ries.3656

Haut de page

Auteur

Federica Minichiello

Chargée de veille au centre de ressources et d’ingénierie documentaires (CRID) du Centre international d’études pédagogiques (CIEP).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page