Navigation – Plan du site
Dossier - Pourquoi enseigner l’histoire ?

L’école en Colombie à la recherche d’un équilibre

Schools in Colombia: Seeking an equilibrium
La escuela en Colombia en busca de un equilibrio
Sergio Mejía Macía
p. 107-114

Résumés

Cet article offre un aperçu de la situation de l’enseignement de l’histoire en Colombie, aux niveaux élémentaire et secondaire. Il retrace d’abord l’histoire de l’enseignement dans ce pays, dans une perspective de révision de l’historiographie classique sur le sujet, et met en évidence la façon dont l’État néglige l’éducation depuis un siècle, négligence qui contraste avec la situation actuelle de croissance soutenue. L’article présente les contenus de l’enseignement d’histoire tels qu’ils sont prescrits par la législation colombienne en vigueur et proposés dans un échantillon de manuels. Il s’appuie en outre sur les travaux de pédagogues qui analysent les défis actuels de l’éducation et de l’enseignement de l’histoire en Colombie.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Plan

Bilan historique du système éducatif colombien
La peur du 9 avril 1948
La loi 115 de 1994 dans la Constitution de 1991
Plans d’éducation et manuels : liberté vs responsabilité ?
Pédagogues éclairés et administrateurs de l’État

Aperçu du texte

En tant que professeur d’université chargé d’un cours d’introduction à l’histoire, tous les semestres je demandais à mes étudiants de rédiger un petit essai libre. À chaque fois, je rencontrais des surprises : révolution anarchiste ukrainienne de 1919, réforme protestante en Suisse, pirates de Barbarie… Les thèmes colombiens et latino-américains n’apparaissaient que rarement. L’explication de ce phénomène curieux se trouve à mon avis dans la législation en vigueur en matière d’enseignement de l’histoire dans les écoles colombiennes et, d’une manière plus large, dans l’histoire du système éducatif du pays. Il faut donc remonter en amont, puis s’arrêter un instant sur un événement politique qui, vers la moitié du XXe siècle, a mis en lumière un déficit d’enseignement de l’histoire. La présentation de la législation en vigueur en matière d’éducation en Colombie, ainsi que l’observation d’un échantillon de manuels actuellement sur le marché permettent ensuite d’aller à la rencontre de l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sergio Mejía Macía, « L’école en Colombie à la recherche d’un équilibre », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 69 | 2015, 107-114.

Référence électronique

Sergio Mejía Macía, « L’école en Colombie à la recherche d’un équilibre », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 69 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://ries.revues.org/4440 ; DOI : 10.4000/ries.4440

Haut de page

Auteur

Sergio Mejía Macía

Sergio Mejía Macía est biologiste, titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université nationale de Colombie et d’un doctorat de l’Université de Warwick (Angleterre). Il a publié des ouvrages sur les historiens colombiens du XIXe siècle José Manuel Groot et José Manuel Restrepo, un travail qu’il envisage d’étendre à une étude générale sur les premiers interprètes historiques des républiques américaines. Après avoir été professeur d’université pendant neuf ans, il se consacre aujourd’hui à des travaux indépendants de recherche sur l’histoire de l’histoire, la cartographie et la culture écrite américaine, ainsi qu’à des études sur la période 1780-1810 et sur l’enseignement de l’histoire au présent. hyref99@yahoo.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page