Navigation – Plan du site
Dossier - Pourquoi enseigner l’histoire ?

Deux points de vue sur l’enseignement de l’histoire au Canada

Two points of view on history teaching in Canada
Dos puntos de vista sobre la enseñanza de la historia en Canadá
Penney Clark et Louis LeVasseur
Traduction de Jérôme Quintana
p. 123-134

Résumés

Au Canada, chaque province et territoire est une juridiction distincte, disposant d’une autonomie en matière d’éducation. Cependant, certaines généralisations peuvent être faites concernant les neuf provinces et trois territoires du Canada anglais. Les différences en matière de programmes et d’enseignement avec la province de Québec (Canada français) ont des racines religieuses et culturelles. En dépit des différences, l’enseignement de l’histoire au Canada, tant anglais que français, reconnaît de plus en plus la pluralité des récits et met plus l’accent sur une investigation active du passé que sur la simple transmission de récits historiques.

Haut de page

Notes de la rédaction

Cet article a été rédigé en français et en anglais. La traduction de l’anglais a été assurée par Jérôme Quintana.(NdlR)

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Plan

L’enseignement de l’histoire au Québec (1930-2015)
L’enseignement de l’histoire au Canada anglais (1960-2015)

Aperçu du texte

Depuis les années 1960, l’enseignement de l’histoire au Canada a connu un certain nombre d’évolutions en matière d’objectifs curriculaires, de contenus disciplinaires et d’approches pédagogiques. Cet enseignement se caractérise aujourd’hui moins par la recherche d’une identité collective via la transmission d’un récit unitaire, comme c’était auparavant le cas, que par la volonté de reconnaître la nécessaire pluralité des récits propre à une nation aux identités multiples.

Jusqu’à la période de l’après-guerre, lorsque le Canada a commencé à devenir de plus en plus multiculturel, de nombreux Canadiens anglophones s’identifiaient à leurs origines britanniques. Les Canadiens francophones, en revanche, considéraient la Conquête britannique comme un tournant tragique dans leur histoire et se posaient en victimes de la domination britannique. Dans les années soixante et soixante-dix, les Canadiens anglophones ont éprouvé une sorte d’euphorie nationaliste, pour partie en réaction à l’invasio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Penney Clark et Louis LeVasseur, « Deux points de vue sur l’enseignement de l’histoire au Canada », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 69 | 2015, 123-134.

Référence électronique

Penney Clark et Louis LeVasseur, « Deux points de vue sur l’enseignement de l’histoire au Canada », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 69 | 2015, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://ries.revues.org/4445 ; DOI : 10.4000/ries.4445

Haut de page

Auteurs

Penney Clark

University of British Columbia
Penney Clark est professeure des universités, Département du curriculum et de la pédagogie de l’Université de Colombie-britannique, et directrice d’Histoire et éducation en réseau (The History Education Network). Elle a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire des sciences sociales et sur l’enseignement de l’histoire au Canada et contribué notamment à Researching History Education (Wochenschau Verlag, 2014). Elle a dirigé l’ouvrage New Possibilities for the Past : Shaping History Education in Canada (UBC Press, 2011) et est co-rédacteur en chef de la revue Historical Studies in Education. penney.clark@ubc.ca

Louis LeVasseur

Université Laval, CRIFPE, Québec
Louis LeVasseur est professeur titulaire à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval (Québec, canada) et chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Sociologue de l’éducation, ses travaux portent sur la culture scolaire (instruction, socialisation, critique), l’éducation dans le contexte de la modernité, l’histoire de l’éducation au Québec et les politiques d’éducation. louis.levasseur@fse.ulaval.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page