Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Ressources en ligne

Développement durable et école : sélection d’outils

Federica Minichiello
p. 12-15

Texte intégral

1Si la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique animent le débat international depuis plusieurs décennies, l’année 2015 aura mis le climat et le développement durable au premier plan. L’Assemblée générale des Nations unies a adopté, fin septembre 2015, le Programme de développement durable à l’horizon 2030, défini comme « une charte pour l’humanité et pour la planète au XXIe siècle », dans le prolongement des Objectifs du millénaire pour le développement. En décembre 2015, à Paris, la 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (« COP21 ») devrait aboutir à un nouvel accord international sur le climat.

2Le monde éducatif est un acteur central de la transition écologique et durable, en raison d’une empreinte territoriale forte (constructions scolaires, mobilité liée à l’école), mais surtout de sa mission de formation et de transformation de la société : éducation au développement durable, éducation au changement climatique.

  • 1  H. Nétange, « Sélection de ressources sur l’éducation au développement durable (EDD) », Revue inte (...)

3Après un article consacré aux ressources sur l’éducation au développement durable1 (Nétange, 2010), qui reste d’actualité, le présent article se veut une « boîte à outils » pour la mise en place d’une démarche durable (émissions carbone, gestion des déchets, management environnemental) : après une sélection de sites d’information, nous proposons des méthodes et des initiatives dont s’inspirer pour appréhender ces questions au sein d’un établissement d’enseignement.

4Sitographie arrêtée le 20 octobre 2015.

S’informer sur les enjeux

Unesco

5L’Unesco a mis en œuvre le programme d’action mondial pour l’éducation au développement durable pendant la période 2005-2014. Dans ce cadre, l’institution encourage les pays à incorporer le sujet du changement climatique au sein de leurs systèmes éducatifs et à intégrer des principes « durables » dans la gestion des installations scolaires et la gouvernance des établissements. Parmi les nombreuses ressources proposées, on peut citer le centre d’échanges sur l’éducation au changement climatique et le rapport Mettre en pratique l’éducation au changement climatique, présentant des études de cas dans des pays pilotes (Afrique du Sud, Guyane, Maurice, Tuvalu et République dominicaine) et des descriptifs des politiques éducatives de développement durable menées dans plusieurs pays, comme la Corée du Sud, l’Inde, la Chine et le Brésil.
[http://www.unesco.org]

Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe)

6Placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’Ademe est l’opérateur de l’État français pour accompagner la transition écologique et énergétique. L’agence intervient notamment dans les domaines de la gestion des déchets, la préservation des sols, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l’air et la lutte contre le bruit. Parmi les publications à destination de l’école, citons le guide pour enseigner le développement durable, qui réunit des ressources élaborées par plusieurs organismes, comme la Fondation La main à la pâte.
[http://www.ademe.fr] ; [http://www.fondation-lamap.org]

Réseau français des étudiants pour le développement durable (REFEDD)

7Le REFEDD met en réseau plus de cent associations étudiantes qui mènent des projets dans le domaine du développement durable. Sa charte « Mon campus s’engage pour le développement durable » recense plusieurs pistes d’action pour le fonctionnement des campus, la formation, la participation et la vie des étudiants. Parmi les préconisations, on peut mentionner une diffusion plus généralisée du test de connaissances minimum sur le développement durable [http://www.sustainabilitytest.org/​fr], un outil d’évaluation des connaissances de base en matière de développement durable et de responsabilité individuelle et organisationnelle, pensé pour des étudiants de l’enseignement supérieur.
[http://refedd.org]

Mediaterre

8Mediaterre est un site collaboratif d’information sur le développement durable à destination du monde francophone, piloté par l’Institution de la francophonie pour le développement durable [http://www.ifdd.francophonie.org] et le Centre international de ressources et d’innovation pour le développement durable [http://www.ciridd.org]. Lancé en août 2002 lors du Sommet mondial sur le développement durable, Mediaterre a été reconnu par les Nations unies comme une « initiative partenariale remarquable ». Ce site participatif accueille des contributions de nombreux acteurs du Nord et du Sud, modérées par des experts et diffusées via des portails géographiques et thématiques, dont un consacré à l’éducation (dossiers récents : « CDP21 et genre », « Objectifs de développement durable 2030 »).
[http://www.mediaterre.org/​education]

Mener des actions

Réaliser un bilan carbone

9Dans le cadre de son système de management environnemental, le canton de Genève propose un guide méthodologique « Comment réaliser un bilan carbone dans votre école », ainsi que des outils complémentaires, développés sur la base du Bilan Carbone®2 élaboré par l’Ademe. Le guide passe en revue les principales sources de carbone au sein d’un établissement scolaire (énergie, production de froid, consommables, informatique, fret et déplacement de personnes, déchets, etc.) et explique comment estimer les émissions, à partir des données disponibles sur l’activité quotidienne.
[http://ge.ch/​sme/​bilan-carbone]

Réduire les déchets

10L’association française Passerelle.info conduit, en partenariat avec plusieurs acteurs institutionnels dont l’Ademe, le programme de prévention des déchets « Réduire mes déchets, nourrir la Terre », à destination d’écoles, de collectivités locales et d’associations. Plusieurs ressources sont mises à disposition pour aborder le tri sélectif, la part biodégradable des déchets (« bio-déchets ») et l’intérêt du compostage. Des activités pédagogiques sont proposées, en articulation avec les programmes de l’éducation nationale.
[http://mesdechets.passerelles.info].

Campus responsable

11Campus Responsables est un réseau de grandes écoles et universités françaises engagées dans le développement durable. Parmi les initiatives, on peut citer l’outil Local Footprint, qui veut quantifier et valoriser l’impact des campus sur le développement économique local ; le référentiel Restaurant Durable©, un système de notation de la restauration scolaire. Dans la publication récente Ce qui va changer l’horizon 2030. Renforcer la résilience climatique des campus, il est rappelé l’importance de la rénovation énergétique des bâtiments, considérée comme une occasion idéale pour faire évoluer aussi les modalités d’enseignement (la formation à distance implique une réduction des émissions liées à la mobilité des personnes).
[http://www.campusresponsables.com].

Ecoconstruction – deux exemples

  • 3  Voir EducPros.fr « Les éco-campus peinent à éclore », publié le 14 octobre 2015 : [http://www.letu (...)

12L’écoconstruction de nouvelles écoles ou la réhabilitation de structures existantes sont un écueil dans toute démarche environnementale, en raison de la complexité et de l’importance financière de ce type d’investissements.3 En France, il existe plusieurs écoles bâties selon la norme « Haute qualité environnementale » (HQE), ainsi que des établissements « zéro énergie », dont le premier a été inauguré en 2007 dans le Val de Marne. L’objectif « zéro carbone » est visé par de nombreux pays, comme le Royaume-Uni, mais il existe également des approches plus singulières de la construction scolaire, comme le projet « école de biodiversité », qui transforme l’école dans un paysage « habité », avec des façades permettant d’accueillir de la végétation et de la faune.

13« Designing and constructing an exemplar zero carbon primary school in the city of Exeter, United Kingdom (2012) », sur le site du Centre for Effective Learning Environments (CELE) de l’OCDE:
[http://www.oecd.org/​edu/​innovation-education]

14« Le groupe scolaire des Sciences et de la Biodiversité » (2014) :
[http://www.ileseguin-rivesdeseine.fr]

Management environnemental – l’exemple du Coren

  • 4  Pour plus d’informations sur le management environnemental : norme ISO 14001 (révisée en 2015). [h (...)

15L’association à but non lucratif Coordination Environnement (Coren) mène, depuis 1995, le programme « Écoles pour demain », qui accompagne les écoles wallonnes dans la mise en place d’actions autour du cadre de vie, l’éco-consommation et la gestion des déchets, les changements climatiques et l’utilisation de l’énergie, le gaspillage alimentaire et la gestion de l’eau. Pour le compte des ministères de l’environnement et de l’éducation belges, le Coren a conduit un projet pilote dans trois établissements scolaires de certification ISO 140014, pour la mise en place d’un système de management environnemental. Les enseignements tirés de cette expérience ont été publiés dans un guide méthodologique qui décrit, étape par étape, le processus de certification, la répartition interne des rôles, les différents obstacles rencontrés (temps, coûts) et les stratégies de sensibilisation et de communication.
[http://www.coren.be].

Responsabilité sociale – l’exemple de l’Environmental Association for Universities and Colleges (EAUC)

16L’association EAUC réunit 215 établissements d’enseignement tertiaire au Royaume-Uni. Avec le soutien de l’Unep, le Programme des Nations unies pour l’environnement, elle a recensé un ensemble d’outils d’évaluation conçus pour les établissements d’enseignement, pour mesurer et améliorer leurs actions de développement durable. L’outil Learning in future environments (LiFE), par exemple, dépasse le périmètre du management environnemental, pour évaluer aussi la responsabilité sociale et économique de chaque établissement. L’EAUC propose également une base de données, Sustanability Resources, pour trouver des solutions durables dans un périmètre d’activité très large : la participation des étudiants, la recherche, la gestion des marchés, la gestion efficace des ressources, les technologies durables, etc.
[http://www.eauc.org.uk].

Labellisation – deux exemples

17Plusieurs labels existent pour primer les écoles qui s’engagent dans une démarche de développement durable : on peut citer, en guise d’exemple, Éco-école, le label de la Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe (FEEE) et E3D –École/Établissement, le label ministériel français. Les initiatives récompensées couvrent un spectre d’activités très hétérogène, allant d’un atelier pédagogique de conception d’une voiture à bioéthanol à la mise en place d’un jardin partagé ou le fonctionnement coopératif des classes.
[http://www.eco-ecole.org]

18E3D. Référentiel de mise en œuvre et de labellisation :
[http://www.education.gouv.fr] ; témoignages : [http://crdp.ac-amiens.fr/​edd].

Haut de page

Notes

1  H. Nétange, « Sélection de ressources sur l’éducation au développement durable (EDD) », Revue internationale d’éducation de Sèvres [en ligne], n° 54, septembre 2010. [http://ries.revues.org/809]

2  Pour tester le calcul d’un bilan carbone personnel : [http://www.bilancarbonepersonnel.org]

3  Voir EducPros.fr « Les éco-campus peinent à éclore », publié le 14 octobre 2015 : [http://www.letudiant.fr/educpros%5d].

4  Pour plus d’informations sur le management environnemental : norme ISO 14001 (révisée en 2015). [http://www.iso.org/iso/fr/iso14000]

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Federica Minichiello, « Développement durable et école : sélection d’outils », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 70 | 2015, 12-15.

Référence électronique

Federica Minichiello, « Développement durable et école : sélection d’outils », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 70 | 2015, mis en ligne le 18 janvier 2015, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://ries.revues.org/4468 ; DOI : 10.4000/ries.4468

Haut de page

Auteur

Federica Minichiello

Federica Minichiello a fait des études d’économie à l’Université de Tor Vergata (Italie) et d’ingénierie documentaire au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris. Elle est chargée de veille au centre de ressources et d’ingénierie documentaires (CRID) du CIEP. Également rédactrice pour Thot Cursus, elle s’intéresse en particulier aux évolutions des pratiques et des politiques éducatives, en lien avec le numérique. Courriel : minichiello@ciep.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page