Navigation – Plan du site
Dossier - Les langues d’enseignement, un enjeu politique

Le bilinguisme à Singapour, un défi pour la politique éducative

Bilingualism in Singapore: a challenge for education policy
El bilingüismo en Singapur : un desafío para la política educativa
Aishah Mohamad Kassim
Traduction de Sylvaine Herold
p. 137-146

Résumés

Dans la Malaisie pré-indépendante (composée de Singapour et de l’actuelle Malaisie), les écoles ont été fondées par des groupes aux intérêts différents (missionnaires, gouvernement colonial, philanthropes), afin de répondre par des dispositifs multilingues aux besoins de différentes communautés. La lingua franca de cette région était à l’époque le malais. Dès avant l’indépendance de Singapour, les politiques éducatives répondaient à une visée de construction nationale et d’intégration ethnique. Après la séparation d’avec la Malaisie, Singapour a adopté un système éducatif bilingue. L’anglais est devenu l’une des langues officielles du pays, aux côtés du mandarin, du malais et du tamoul, ces langues étant par ailleurs enseignées comme « langues maternelles » dans les écoles à leurs groupes ethniques respectifs. Près de cinq décennies après l’indépendance, un développement exponentiel et de profonds changements démographiques et socioculturels, des questions sont soulevées quant à la politique linguistique menée, qui a abouti dans les faits à deux systèmes éducatifs distincts.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

Les changements de statut de la langue malaise dans la région
Avant l’indépendance
La séparation de la Malaisie
L’impact de la politique de la langue maternelle sur les groupes linguistiques
Évolutions de la politique linguistique et de l’usage des langues à Singapour
Déclin linguistique et identification culturelle

Aperçu du texte

Les changements de statut de la langue malaise dans la région

Après près de cinquante ans d’indépendance et de bilinguisme en éducation, des évolutions sont à l’œuvre au plan socio-éducatif et linguistique à Singapour. Au XXIe siècle, c’est un pays marqué par la mondialisation et par l’avènement des technologies de l’information et de la communication. Cependant, la politique de la langue d’enseignement, qui avait été conçue, il y a une cinquantaine d’années, sur la base de la composition ethnique de Singapour, est demeurée inchangée.

Le malais était la langue couramment parlée dans la région du sud-est asiatique, notamment par les habitants de la Malaisie, de Singapour, de Brunei et de l’Indonésie. Cette langue a subi depuis des évolutions considérables en Asie du Sud-Est, à la fois en termes de statut et de corpus, en particulier dans les nouveaux États de la Malaisie et de Singapour. Anciennement lingua franca, elle est devenue une langue nationale et, à Singapour, elle est actuell...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aishah Mohamad Kassim, « Le bilinguisme à Singapour, un défi pour la politique éducative », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 70 | 2015, 137-146.

Référence électronique

Aishah Mohamad Kassim, « Le bilinguisme à Singapour, un défi pour la politique éducative », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 70 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/4518 ; DOI : 10.4000/ries.4518

Haut de page

Auteur

Aishah Mohamad Kassim

Aishah Mohamad Kassim enseigne au Centre for Language Studies, Faculty of Arts and Social Sciences, de l’Université nationale de Singapour depuis janvier 2002. Diplômée de la Faculté des arts et des sciences sociales NUS (majeure en études malaises et histoire), de l’Institut d’éducation (Singapour) et de l’Université de Glasgow (Royaume-Uni), elle a soutenu un doctorat en éducation à l’Université de Western Australia en 2010, avec une étude qualitative sur l’enseignement de la langue malaise comme langue maternelle à Singapour. Elle a travaillé plusieurs années au ministère de l’éducation de Singapour et continue de s’impliquer activement dans le développement du curriculum de langue malaise dans les établissements scolaires du pays. Courriel : clsamk@nus.edu.sg

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page