Navigation – Plan du site
Dossier - Formation professionnelle et employabilité

Les mutations de l’enseignement professionnel supérieur en Chine

Changes to higher vocational education in China
Las mutaciones de la educación profesional superior en China
Guo Yang et Yang Lin
Traduction de Sylvaine Herold
p. 141-151

Résumés

L’enseignement professionnel supérieur en Chine est récent et connaît d’ores et déjà un essor remarquable, tant en ce qui concerne la hausse des inscriptions que l’employabilité des diplômés. Il s’agit, pour le gouvernement, de mettre en place une politique de formation des techniciens qualifiés pour la production industrielle, la construction, les services et la gestion et d’inventer un modèle académique prenant en compte les besoins des entreprises. Au cours de la dernière décennie, l’effort a porté sur la création d’établissements modèles et sur l’amélioration de la qualité, afin de développer un modèle de formation professionnelle distinct de celui des universités. Devant un tel développement, à une telle échelle et à un tel rythme, de nombreux défis restent à relever, et notamment ceux de l’adaptation des établissements d’enseignement aux mutations du secteur industriel et de l’engagement des entreprises dans la formation professionnelle.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article traduit depuis l’anglais.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

Principales caractéristiques
Une filière diplômante de l’enseignement supérieur
Une filière recrutant des diplômés du secondaire
Former des techniciens qualifiés pour la production industrielle, la construction, les services et la gestion
Préparer les étudiants, une responsabilité de l’État en association avec les entreprises
Intégrer production, enseignement et recherche au service du développement et de l’emploi
Un développement rapide
Un statut légal établi après dix-huit ans d’existence (1980-1998)
Un changement d’échelle (1999-2005)
Établissements modèles et amélioration de la qualité (2006-2015)
Situation actuelle
Résultats et apports de l’enseignement supérieur professionnel
Orientations politiques
Défis et perspectives

Aperçu du texte

Ce que l’on appelle « enseignement professionnel supérieur » en République populaire de Chine désigne un concept particulier d’enseignement technique qui se réfère à une forme émergente d’enseignement supérieur, née de la réforme et du développement de l’éducation en Chine ces dernières décennies. Empreint de caractéristiques spécifiquement chinoises, il englobe l’enseignement supérieur et de l’enseignement professionnel, offre aux jeunes qui y sont éligibles l’opportunité d’aller à l’université et les prépare à leurs carrières futures en leur apprenant les compétences et l’expertise requises. L’enseignement professionnel supérieur a également un rôle central à jouer pour faire évoluer l’enseignement supérieur d’un enseignement d’élite à un enseignement universel.

Principales caractéristiques

Une filière diplômante de l’enseignement supérieur

L’enseignement professionnel supérieur chinois est construit sur le modèle de l’enseignement universitaire court. En tant que filière de l’enseig...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guo Yang et Yang Lin, « Les mutations de l’enseignement professionnel supérieur en Chine », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 71 | 2016, 141-151.

Référence électronique

Guo Yang et Yang Lin, « Les mutations de l’enseignement professionnel supérieur en Chine », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 71 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/4641 ; DOI : 10.4000/ries.4641

Haut de page

Auteurs

Guo Yang

Guo Yang est professeur de recherche et directeur de l’Institut de formation professionnelle et technique de l’Académie des sciences de l’éducation de Shanghai. Il a notamment dirigé un rapport à l’échelle nationale sur l’éducation professionnelle en Chine en 2013. Courriel : gyribb@163.com

Yang Lin

Yang Lin est professeure assistante de recherche et secrétaire des affaires étrangères de la formation professionnelle et technique à l’Académie des sciences de l’éducation de Shanghai.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page