Navigation – Plan du site
Dossier - Formation professionnelle et employabilité

Références bibliographiques du dossier « Formation professionnelle et employabilité »

Hélène Beaucher
p. 167-178

Texte intégral

1Le chômage des jeunes constitue une préoccupation majeure dans le monde. L’enseignement et la formation professionnels (EFP) peuvent jouer un rôle essentiel dans leur préparation au monde du travail (OCDE, 2015). Pour relever le défi de l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, les institutions internationales préconisent de renforcer le rôle et l’efficacité de l’EFP. De nombreux pays accordent aujourd’hui une importance particulière, dans leurs politiques publiques, à la formation en alternance et à l’apprentissage, considérés comme des outils favorisant particulièrement l’employabilité des jeunes.

2Les filières d’EFP diffèrent considérablement d’un pays à l’autre et il est impossible de rendre compte de toutes les spécificités des systèmes et de tous les enjeux liés à cette thématique. Pour cette bibliographie non exhaustive sur la formation professionnelle et l’employabilité, le choix s’est porté sur des publications très récentes. Après quelques références sur les jeunes et l’employabilité, une première partie recense des publications internationales sur les tendances et enjeux de l’EFP dans le monde. Une deuxième partie porte sur la formation en milieu professionnel (apprentissage et alternance). Une troisième partie propose des analyses régionales, avec un focus sur l’Europe. La dernière partie s’intéresse plus particulièrement à la situation française. Une sélection de sites complète cette bibliographie, arrêtée le 24 février 2016.

Les jeunes et l’employabilité

3Eurydice : réseau d’information sur l’éducation en Europe, CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, Tackling early leaving from education and training in Europe : strategies policies and measures, Office des publications de l’Union européenne/Luxembourg, novembre 2014, 224 p. [en ligne]
Le rapport fournit un état des lieux des stratégies, politiques et mesures prises pour réduire l’abandon précoce de l’éducation et de la formation en Europe. Il expose les recherches récentes qui mettent en lumière le rôle de l’enseignement et de la formation professionnels pour éviter le décrochage des jeunes et favoriser leur réinsertion, indépendamment de leur parcours antérieur.
[http://goo.gl/​2LEUs3]

4MOURSHED Mona, PATEL Jigar, SUDER Katrin, Education to employment : Getting Europe’s youth into work, McKinsey & Company/New York, janvier 2014, 118 p. [en ligne]
Le chômage des jeunes est l’un des plus grands défis pour l’Europe. Dans quelle mesure est-il dû au manque d’emplois, au manque de compétences ou au manque de coordination entre le monde de l’éducation et celui de l’emploi ? Quels sont les obstacles auxquels font face les jeunes dans leur accès à l’emploi ? Quels sont les groupes de jeunes et les employeurs en Europe les plus en difficulté ? Qu’est-ce qui peut être fait pour résoudre ces problèmes ? Le rapport propose une analyse de la situation à partir de ces quatre questions.
[http://goo.gl/​J4zJa4]

5OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques, Perspectives de l’OCDE sur les compétences 2015 : Les jeunes, les compétences et l’employabilité, OCDE/Paris, mai 2015, 134 p.
Plus de 35 millions de jeunes âgés de 16 à 29 ans dans les pays de l’OCDE n’ont pas d’emploi et ne suivent ni études ni formation (formant le groupe dit des NEET, pour neither in employment nor in education or training). Comment les systèmes éducatifs préparent-ils les jeunes à affronter le monde du travail ? Les compétences des jeunes répondent-elles à la demande du marché ? Comment les jeunes sont-ils insérés dans la vie active ? S’appuyant sur les résultats de l’évaluation des compétences des adultes de 2012, l’ouvrage montre combien une stratégie d’ensemble est nécessaire pour améliorer l’employabilité des jeunes.
[http://goo.gl/​rxG7qU]

La situation de l’EFP dans le monde

6EICHHORST Werner, RODRIGUEZ-PLANAS Nuria, SCHMIDL Ricarda, et al., A roadmap to vocational education and training systems around the world, IZA : Institute for the study of labor/Bonn, décembre 2012, 43 p. [en ligne]
L’EFP est souvent considéré comme la solution au problème du chômage des jeunes. Afin de mieux comprendre l’EFP à travers le monde, les auteurs proposent une typologie des systèmes professionnels en trois groupes – l’éducation en milieu scolaire, un système mixte dans lequel l’enseignement scolaire se combine à la formation en entreprise, la formation informelle – et examinent les différentes facettes de ces types de formation. Ils analysent les preuves de l’efficacité de l’EFP par rapport à l’enseignement général et comparent l’efficacité des trois systèmes.
[http://goo.gl/​zs6b4s]

7MAROPE P.T.M., CHAKROUN B., HOLMES K.P., Unleashing the potential : transforming technical and vocational education and training, UNESCO/Paris, 2015, 225 p. [en ligne]
L’ouvrage fait le point sur les exigences et les attentes croissantes auxquelles font face les systèmes d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) du monde entier. Il présente les tendances actuelles des politiques dans ce domaine et montre ce qu’il faut faire pour libérer le potentiel des systèmes d’EFTP. Les auteurs proposent une démarche analytique intégrée tenant compte de facteurs tels que la croissance économique, l’équité sociale et les aspects liés à la durabilité afin que l’EFTP puisse mieux contribuer à la solution des problèmes actuels tels que le chômage des jeunes, l’inégalité entre les sexes et le changement climatique. Dans l’ensemble, ils préconisent une transformation des systèmes.
[http://goo.gl/​SIzSbr]

8OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques, Formation et emploi : relever le défi de la réussite, OCDE/Paris, 2010, 238 p.
Ce rapport évalue les politiques de formation professionnelle de 17 pays membres de l’OCDE. Il offre une diversité d’exemples qui ont pour but d’aider les pays à mieux adapter leur système de formation professionnelle aux besoins du marché du travail. Il est organisé en six chapitres : le défi de la formation professionnelle ; les besoins du marché du travail ; l’orientation professionnelle ; les enseignants et formateurs ; la formation en entreprise ; les outils.

9UNESCO-UNEVOC, Revisiting global trends in TVET : reflections on theory and practice, UNESCO-UNEVOC/Bonn, 2013, 346 p. [en ligne]
Les différents essais regroupés sous le titre « Réexamen des tendances mondiales de l’EFTP : réflexions sur la théorie et la pratique » analysent les thèmes liés aux développements que connaît actuellement l’EFTP dans le monde et fournissent un aperçu des pratiques, idées et discussions dans le domaine. La première partie porte sur la reconceptualisation de ce domaine et son développement par une approche des capacités humaines et de la justice sociale. La deuxième partie s’intéresse à la professionnalisation de l’enseignement secondaire et supérieur tandis que la troisième aborde l’attractivité de l’EFTP. Les chapitres suivants traitent de l’apprentissage par la pratique et en situation de travail. Les derniers chapitres portent sur l’orientation et l’information professionnelles, les compétences entrepreneuriales et la transformation rurale.
[http://goo.gl/​BUBmv1]

10UNESCO-UNEVOC, Global forum on skills for work and life : post 2015, 14-16 October 2014, Bonn, Germany, UNESCO-UNEVOC/Bonn, 2015, 79 p. [en ligne]
Le rapport rend compte du forum mondial sur le thème des compétences pour le travail et la vie post-2015. Deux grands défis sont identifiés : l’employabilité des jeunes et le développement durable ; la manière d’y faire face par les compétences vertes et l’EFTP. Le rapport souligne en particulier trois recommandations : un EFTP transformateur implique la conception d’une vision nouvelle de ses objectifs ; les démarches relatives au chômage des jeunes et à l’éco-responsabilisation de l’EFTP devraient aller de pair ; des mécanismes plus puissants de prévision des compétences sont nécessaires.
[http://goo.gl/​oEiz8Y]

Formation professionnelle supérieure

11MAZERAN Jacques, EXPERTON William, FORESTIER Christian, et al., Les enseignements supérieurs professionnels courts : un défi éducatif mondial, Hachette Éducation/Paris, 2007, 191 p.
Cet ouvrage prolonge les réflexions amorcées au CIEP en 2005 lors d’une conférence internationale sur les enseignements supérieurs professionnels courts (ESPC). La première partie situe le contexte historique de cette thématique et dégage les caractéristiques communes aux différents systèmes. Une série d’études de cas (Canada, Chili, Corée du Sud, France, Mexique et Tunisie) est ensuite proposée. L’analyse des principaux dispositifs de formation identifiés met en évidence les éléments déterminants du bon fonctionnement de ces systèmes et conduit à dégager les grandes tendances.

12OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques, Apprendre au-delà de l’école : rapport de synthèse, OCDE/Paris, 2015, 131 p.
Les marchés du travail évoluent rapidement. Quel type de formation est nécessaire pour répondre aux besoins d’économies en pleine mutation ? Comment financer les programmes ? Comment les relier aux programmes d’enseignement général et supérieur ? Sur la base de vingt études nationales, le rapport étudie les politiques nationales en matière de formation professionnelle postsecondaire et examine la façon dont les pays de l’OCDE font face à la demande grandissante de compétences. L’étude recense les bonnes pratiques, émet des recommandations sur l’articulation formation initiale/formation continue, sur la coopération nécessaire avec les partenaires sociaux et sur une visibilité accrue de la formation professionnelle supérieure.
[http://goo.gl/​xGJld3]

Les enseignants et la pédagogie de l’EFP

13LUCAS Bill, Vocational pedagogy : what it is why it matters and how to put in practice, report of the UNESCO-UNEVOC virtual conference 12-26 May 2014, UNESCO-UNEVOC/Bonn, 2014, 24 p. [en ligne]
Si la littérature scientifique sur l’enseignement général abonde, l’enseignement technique et professionnel fait l’objet de recherches bien moins nombreuses. La notion de pédagogie professionnelle est en général insuffisamment étudiée et n’a guère encore été abordée dans le débat mondial sur l’EFTP. Le rapport rend compte des débats de la conférence de 2014 sur la pédagogie de l’enseignement professionnel. Les contributions s’attachent à cerner quelles méthodes fonctionnent le mieux, en quoi elles peuvent se distinguer de l’enseignement général et comment les enseignants peuvent gagner en confiance et en compétence.
[http://goo.gl/​XHgcx2]

14CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, Vocational pedagogies and benefits for learners : practices and challenges in Europe, Office des publications de l’Union européenne/Luxembourg, septembre 2015, 118 p., bibliogr. (Cedefop research paper n° 47) [en ligne]
Le rapport examine l’impact sur les pratiques pédagogiques des approches fondées sur les acquis des apprentissages dans l’enseignement et la formation professionnels de 15 États membres de l’Union européenne. Les auteurs s’intéressent aux pédagogies spécifiques à ce secteur éducatif, en particulier aux pédagogies centrées sur l’apprenant. S’appuyant sur dix études de cas, ils suggèrent les bonnes pratiques mises en œuvre afin de surmonter les obstacles identifiés en Europe. Ces pédagogies sont une caractéristique essentielle de nombreuses stratégies de lutte contre le décrochage scolaire.
[http://goo.gl/​BYUuAL]

15UNEVOC : International Centre for Technical and Vocational Education and Training, Strengthening TVET teacher education : Report of the UNESCO-UNEVOC online conference, 25 June to 6 July 2012 moderated by Masriam Bukit, UNESCO-UNEVOC/Bonn, 2012, 16 p. [en ligne]
Les différentes contributions mettent en évidence le rôle capital de la qualité des enseignants de l’EFTP dans la formation des compétences des futurs travailleurs. Les enseignants ont à maîtriser des problèmes et des défis assez différents de ceux de leurs homologues de l’enseignement général, et il importe de définir les compétences et aptitudes spécifiques qu’ils doivent actualiser en permanence parallèlement à l’évolution technologique et aux liens avec les entreprises.
[http://goo.gl/​sYJwFZ]

Certifications et cadres des certifications

16DIJOUX Jean-Jacques, CÉNAT Hélène (sous la direction de), Le rôle des entreprises dans la certification des compétences professionnelles en Europe, AGEFA PME/Puteaux, 2013, 103 p. [en ligne]
L’étude analyse le rôle des entreprises en matière d’EFP et de certification dans 14 pays européens. Pour chaque pays, la place des entreprises dans le système de formation professionnelle et leur rôle dans l’identification et la certification des compétences, dans le déroulement et le contrôle de la formation sont examinés. Les auteurs montrent que les entreprises, au travers de leurs différentes formes de représentation, ne sont que très rarement les acteurs décisionnaires de la certification des compétences.
[http://goo.gl/​c9KQYS]

17UIL : Unesco institute for lifelong learning, ETF : European training foundation, CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, Global inventory of regional and national qualifications frameworks : volume I : thematic chapters, UNESCO Institute for lifelong learning/Hambourg, mai 2015, 64 p. [en ligne]
L’inventaire mondial des cadres régionaux et nationaux des qualifications examine comment les résultats d’apprentissage de tous types (formel, non formel, informel) sont intégrés dans les cadres régionaux et nationaux des certifications. Les auteurs étudient l’impact des cadres nationaux des certifications, le développement des niveaux de référence mondiaux pour les certifications, ainsi que les liens entre les cadres des certifications et les dispositifs de validation de l’apprentissage. Le volume II (http://goo.gl/​S10VuM) fournit un inventaire des 85 cadres nationaux et 7 cadres régionaux examinés.
[http://goo.gl/​e7u96B]

La formation en milieu professionnel : un remède contre le chômage des jeunes ?

18BOUDESSEUL Gérard éd., CART Benoit éd., COUPPIÉ Thomas éd., « Alternance et professionnalisation : des atouts pour les parcours des jeunes et les carrières ? », XXIIes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Lille, 10-11 décembre 2015, Relief, n° 50, décembre 2015, 480 p. [en ligne]
Les contributions abordent la question de la professionnalisation des formations en France et en Europe. Cette dernière est particulièrement sujette à controverse, alors que les difficultés d’insertion professionnelle des jeunes persistent, et qu’il est en même temps régulièrement fait état de difficultés de recrutement dans de nombreux secteurs d’activité. L’explication de ce paradoxe serait la mauvaise ou insuffisante adaptation du contenu des formations aux besoins des emplois. Selon les auteurs, cette réponse est peut-être hâtive et inappropriée, alors que les mesures visant à « professionnaliser » les formations n’ont jamais été aussi développées.
[http://goo.gl/​LDvkDz]

19CAHUC Pierre, FERRACI Marc, L’apprentissage : donner la priorité aux moins qualifiés, Presses de Sciences Po/Paris, octobre 2015, 104 p.
Depuis une trentaine d’années en France, les formations en alternance se développent principalement dans l’enseignement supérieur, au détriment des moins qualifiés. Selon les auteurs, l’efficacité de l’apprentissage en matière d’insertion professionnelle – très élevée pour les moins qualifiés – est pratiquement nulle pour les plus diplômés. Il faut donc concentrer l’aide publique sur le second cycle de l’enseignement secondaire. L’ouvrage montre enfin comment modifier le financement des formations en alternance et la gouvernance de l’enseignement professionnel pour atteindre cet objectif en France.

20CHATZICHRISTOU Stelina, ULICNA Daniela, MURPHY Ilona, et al., La formation en alternance : un pont au-dessus des eaux troubles ? Étude, Parlement européen/Bruxelles, juin 2014, 210 p. [en ligne]
Au cours des cinq dernières années, la majorité des pays européens ont engagé des réformes de leur système d’EFP. Cette étude examine les différentes formes de formation en alternance dans le contexte éducatif, social et économique de chaque État membre de l’Union européenne. Les auteurs analysent les récentes réformes des programmes et exposent des exemples de bonnes pratiques. Il existe, dans la grande majorité des pays, au moins une filière proposant une formation par le travail combinée systématiquement à l’apprentissage scolaire. Ces filières jouissent toutefois d’une popularité variable.
[http://goo.gl/​t2Y4rP]

21DELAUTRE Guillaume, Le modèle dual allemand : caractéristiques et évolutions de l’apprentissage en Allemagne, DARES : direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques/Paris, septembre 2014, 34 p. [en ligne]
L’auteur analyse l’organisation institutionnelle du modèle allemand et son insertion dans le système éducatif. Il établit un portrait statistique des bénéficiaires de l’alternance avant de présenter les différentes problématiques liées aux entreprises et le phénomène de déséquilibres entre l’offre et la demande de places d’alternance observé actuellement. Une dernière partie rend compte des estimations en termes de coût financiers pour les différentes parties prenantes du système allemand. En conclusion, l’auteur juge que ce système repose sur des principes difficiles à transposer dans le contexte français.
[http://goo.gl/​M94gkd]

22DESESSARD Jean, DURAIN Jérôme, FORISSIER Michel, et al., Le système d’apprentissage en Allemagne et en Autriche : un modèle à suivre ?, Sénat/Paris, septembre 2015, 58 p. [en ligne]
Les systèmes d’apprentissage allemand et autrichien sont souvent présentés comme des modèles. Le nombre d’apprentis formés, la qualité des formations dispensées et le taux d’insertion des jeunes sur le marché du travail ont peu d’équivalents ailleurs en Europe. Le rapport présente les principales caractéristiques de ces systèmes d’apprentissage, les raisons de leur succès ainsi que les défis auxquels ils sont confrontés.
[http://goo.gl/​GtpY2T]

23DIF-PRADALIER Maël, ZARKA Samuel, Redonner ses chances à l’apprentissage : une comparaison France Suisse Italie, CFTC/Pantin, octobre 2014, 239 p. [en ligne]
Les jeunes passés par l’apprentissage répondraient davantage aux attentes des employeurs et seraient de ce fait plus employables. En France comme en Italie, la référence au modèle dual, dominant en Allemagne et en Suisse, est fréquemment invoquée pour justifier du bien-fondé d’une inflexion significative de la politique éducative. En adoptant une perspective comparative entre la France, la Suisse et l’Italie, l’étude interroge la promotion de l’apprentissage qui se manifeste dans ces trois pays au regard des évolutions de leurs institutions de formation professionnelle respectives, et vise à identifier les logiques et acteurs au principe de ces évolutions.
[http://goo.gl/​zQAm63]

24GUYON Régis, MILLET Mathias, MOREAU Gilles, et al., « Mosaïque de l’alternance », Diversité, n° 180, 2015, 128 p.
Depuis de nombreuses années, l’alternance et l’apprentissage sont positionnés comme des leviers pour lutter contre le chômage des jeunes – dans la lutte contre le décrochage scolaire et pour une meilleure insertion professionnelle. Le monde de l’entreprise encourage en particulier au développement de ces cursus, dans une perspective d’employabilité. Ce numéro propose de rappeler les cadres précis de l’alternance et de l’apprentissage et de mieux en connaître les publics, les limites et les enjeux, au-delà de la seule question de l’employabilité.

25KERGOAT Prisca, CAPDEVIELLE-MOUGNIBAS Valérie (coord.), « Les formations par l’apprentissage », Revue française de pédagogie, n° 183, juin 2013, p. 3-69.
Les contributions visent à éclairer les transformations des formations par apprentissage en France et en Suisse en interrogeant leurs relations avec le système éducatif et le système productif. Les performances souvent mises à leur actif en matière d’accès à l’emploi et de promotion sociale doivent être relativisées et inscrites dans une perspective socio-historique. Le renversement opéré entre la primauté accordée à une formation en école et celle attribuée à une formation en entreprise soulève des questions essentielles sur les finalités de la formation dispensée ainsi que sur la diversité des usages de ce mode de formation par ses publics en fonction de leur origine sociale, de leur parcours scolaire et de leur sexe.

26MARTINOT Bernard, Apprentissage : un vaccin contre le chômage des jeunes : Plan d’action pour la France tiré de la réussite allemande, Institut Montaigne/Paris, mai 2015, 112 p. [en ligne]
Le recours à l’apprentissage est en chute libre en France depuis plusieurs années. Il s’agit pourtant d’un levier incontournable pour favoriser un accès durable à l’emploi, comme le montre l’exemple de l’Allemagne, où seuls 8 % des jeunes sont au chômage et 16 % sont en apprentissage. Cette étude analyse les systèmes allemand et français et formule des propositions pour conduire davantage de jeunes vers l’apprentissage, revaloriser cette voie et augmenter la capacité des entreprises à les accueillir et à les former dans les meilleures conditions.
[http://goo.gl/​uu99qO]

27STEEDMAN Hilary, Vue d’ensemble des systèmes et questions d’apprentissage : Contribution de l’OIT au groupe de travail du G20 sur l’emploi, BIT : Bureau international du travail/Genève 2014, 26 p. [en ligne]
Ce document examine aussi bien l’apprentissage informel que l’apprentissage formel, ainsi que les avantages de chacun par rapport aux perspectives d’emploi des jeunes, notamment dans les systèmes formels. En se basant sur des exemples de pays du G20, l’auteure expose les conditions nécessaires au développement de l’apprentissage et analyse les rôles des principaux acteurs.
[http://goo.gl/​PB4rlE]

28SMITH Erica, KEMMIS Ros Brennan, Towards a model apprenticeship framework : a comparative analysis of national apprenticeship systems, ILO : International labour organization/Genève, Banque mondiale/Washington, 2013, 146 p. [en ligne]
Ce rapport étudie les systèmes d’apprentissage de onze pays développés et en voie de développement : Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Australie, Canada, États-Unis, Égypte, France, Inde, Indonésie, et Turquie. Les auteurs examinent les différents systèmes d’apprentissage et analysent les bonnes pratiques et tendances clés afin d’élaborer un système d’apprentissage modèle. Les différentes études de cas confirment que l’apprentissage, combiné avec des politiques nationales de stimulation de la croissance et de l’emploi, permet de réduire le chômage des jeunes.
[http://goo.gl/​mdEJJ0]

Analyses régionales

29CONFEMEN : Conférence des ministres de l’éducation des pays ayant le français en partage, OIF : Organisation internationale de la Francophonie, Assises sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels : quelles compétences professionnelles et techniques pour une meilleure insertion socio-économique des jeunes ?, Actes 4-7 septembre 2012, Ouagadougou, Burkina Faso, CONFEMEN/Dakar, décembre 2012, 372 p. [en ligne]
À Ouagadougou, la priorité a été accordée à l’EFTP dans les politiques éducatives et de formation pour les années à venir. Ce rapport des assises examine l’EFTP orientés vers l’acquisition des compétences requises par le marché de l’emploi : orientation politique et structures gouvernementales ; gestion centrale de la formation formelle et informelle et développement des compétences comme responsabilité partagée. Il présente les différentes stratégies mises en place et propose des recommandations pour l’ensemble des États et gouvernements membres de la Confemen.
[http://goo.gl/​mjtJCg]

30JACINTO Claudia (coord.), NOVELINO BARATO Jarbas, FLORES-CRESPO Pedro, et al., Incluir a los jóvenes. Retos para la educación terciaria técnica en América Latina, UNESCO/IIPE/Paris, 2013, 397 p. [en ligne]
Un des défis auquel les systèmes éducatifs de l’Amérique latine sont confrontés actuellement est l’élaboration d’options pour l’éducation post-secondaire, étant donné le nombre croissant de diplômés du secondaire et les exigences d’un système de production. Ce rapport présente les résultats d’une enquête sur l’éducation post-secondaire technique en Amérique latine. La recherche comprend trois études de cas au Brésil, en Colombie et au Mexique ainsi qu’une synthèse comparative. Chaque cas est axé sur des questions concernant les modèles institutionnels, l’équité d’accès au monde du travail et les relations avec celui-ci.
[http://goo.gl/​uq2BB5]

31LENEY Tom, Governance of vocational education and training in the Southern and Eastern Mediterranean, ETF/Turin, 2015, 79 p. [en ligne]
Ce rapport est l’aboutissement d’une cartographie, d’une analyse et d’une auto-évaluation de la gouvernance de l’enseignement et de la formation professionnelle dans neuf pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée. L’analyse porte sur trois principaux domaines d’action de la gouvernance de l’EFP : la planification et la gestion, les finances et le financement, l’assurance de la qualité. L’accent est mis sur l’analyse des rôles et fonctions des différents acteurs du secteur public et privé qui pourraient jouer un rôle clé dans la gouvernance de l’EFP.
[http://goo.gl/​KFe8OZ]

32MACLEAN Rupert, JAGANNATHAN Shanti (ed.), « Skills for inclusive and sustainable development: perspectives from the Asia Pacific region and beyond: open file », Prospects, vol. XLIV, n° 2 - n° 170, juin 2014, p. 159-296.
Les compétences pour un développement inclusif et durable sont une problématique particulièrement d’actualité pour les pays d’Asie-Pacifique, qui connaissent des taux de croissance économique sans précédent. Les articles montrent que l’éducation au développement durable et l’enseignement et la formation technique et professionnelle peuvent répondre aux défis locaux et mondiaux. Ils traitent notamment de l’employabilité, de la qualité et de l’image de l’EFTP, de l’adéquation entre compétences et emplois.

Aperçu de la politique européenne en matière d’EFP

33BRUCY Guy, MAILLARD Fabienne, MOREAU Gilles (sous la direction de), « Les petitsdiplômes professionnels en France et en Europe », Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, 2013, Hors-série n° 4, 201 p. [en ligne]
À l’heure où la généralisation de l’accès à l’enseignement supérieur est considérée par l’Union européenne comme l’un des grands enjeux éducatifs, ce dossier s’attache à considérer l’autre versant de cette politique : celui des « petits » diplômes professionnels. La première partie offre deux panoramas d’ensemble de la situation européenne avec, pour l’un, un inventaire des divergences et convergences observées dans huit pays européens en matière de curricula de l’enseignement professionnel et, pour l’autre, une étude de l’influence de la politique européenne. La seconde partie décrit quatre diplômes en France, en Suisse et en Allemagne. Enfin, trois articles articulent politique des diplômes et marché du travail.
[http://goo.gl/​bNe6x7]

34CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, Stronger VET for better lives : Cedefop’s monitoring report on vocational education and training policies 2010-14, Office des publications de l’Union européenne/Luxembourg, mars 2015, 140 p. [en ligne]
Ce rapport de suivi donne un aperçu complet de ce que les pays européens ont fait pour répondre aux priorités définies pour l’EFP en 2010, dans le communiqué de Bruges qui reprenait les objectifs du cadre « Éducation et formation 2020 ». Il constate une progression encourageante des réformes de la formation professionnelle, qui portent principalement sur l’amélioration des systèmes (législation ou politiques visant à créer adapter les programmes, filières et certifications) et de la qualité de la formation, ainsi que sur l’attrait de l’EFP pour les jeunes. Le Cedefop recommande une collaboration plus étroite des employeurs et des partenaires sociaux avec les autorités éducatives, ainsi qu’une amélioration des compétences de base.
[http://goo.gl/​oHEVUU]

35CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, Attractiveness of initial vocational education and training : identifying what matters, Office des publications de l’Union européenne/Luxembourg, 2014, 267 p. [en ligne]
En dépit des efforts déployés dans de nombreux pays européens, la formation professionnelle demeure souvent un second choix. Cette étude porte sur l’attractivité de l’EFP dans les États membres de l’Union européenne. Elle montre que de nombreuses politiques se sont concentrées sur l’amélioration de certains aspects spécifiques des systèmes, tels que les passerelles vers l’enseignement supérieur ou l’harmonisation des cadres de certification. Si ces caractéristiques sont importantes, l’attractivité d’un système d’EFP tient à un plus large éventail de facteurs.
[http://goo.gl/​zhdiwm]

36Commission européenne, Work-Based learning in Europe : practices and policy pointers, Commission européenne/Bruxelles, juin 2013, 37 p. [en ligne]
Ce manuel fournit des orientations politiques illustrées par des études de cas dans différents États membres de l’Union européenne afin de renforcer la formation en milieu de travail (FMT) dans l’EFP. Après une présentation des trois principaux modèles de FMT en Europe – l’apprentissage, les stages en entreprise et la FMT intégrée à un programme scolaire –, le document résume les avantages d’une FMT de qualité. Trois facteurs de succès pour une FMT efficace sont analysés : la gouvernance, la qualité et les partenariats.
[http://goo.gl/​SgtHf5]

37Commission européenne, Programmes d’apprentissage et de stages dans les 27 pays de l’UE : principaux facteurs de réussite : guide à l’intention des concepteurs de politiques et des praticiens, Commission européenne/Bruxelles, décembre 2013, 35 p. [en ligne]
Les programmes d’apprentissage et de stages ont un impact crucial sur la transition des jeunes de l’école au monde du travail. Ce guide présente un aperçu de tous les programmes qui ont été mis en place dans les États membres de l’Union européenne entre 2007 et 2012. L’accent est mis sur leur impact sur l’emploi et leur efficacité globale. Chaque fiche-pays examine le dispositif, son financement, sa gouvernance, le rôle des principaux acteurs, les entreprises engagées, et les résultats obtenus en matière d’emploi. Une analyse transnationale complète ce guide, ainsi qu’une évaluation plus précise des programmes d’apprentissage en Italie et en Angleterre.
[http://goo.gl/​3K2KAF]

38ETF : European training foundation, Processus de Turin 2014 : rapport transnational : perfectionner les compétences ensemble : tendances, défis et succès dans l’enseignement et la formation professionnels dans les pays partenaires de l’ETF, ETF/Turin, avril 2015, 44 p. [en ligne]
Depuis 2010, le processus de Turin suit l’évolution des aspirations des pays partenaires de la Fondation européenne pour la formation (pays de l’Europe du Sud-Est, d’Europe orientale, d’Asie centrale, du Sud et de l’Est de la Méditerranée, Turquie) concernant les changements de leurs systèmes d’EFP. Le rapport fait le point sur les tendances et défis et résume les indications pour l’avenir.
[http://goo.gl/​m1cb1i]

France

39CUISINIER Jean-François, CARAGLIO Martine, DURAND Bénédicte, et al., Les parcours des élèves de la voie professionnelle : évolution des parcours depuis la mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle et nouveaux enjeux, Ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche/Paris, décembre 2013, 67 p. [en ligne]
Quatre ans après la mise en œuvre de la nouvelle organisation de la voie professionnelle, le rapport analyse les évolutions des parcours des élèves de la voie professionnelle, depuis la fin du collège jusqu’aux premières années de l’enseignement supérieur. Les auteurs considèrent l’augmentation très forte des bacheliers professionnels dans l’enseignement supérieur et le défi pédagogique que cela représente. Ils émettent des préconisations pour améliorer la réussite des élèves et réduire les sorties en cours de formation.
[http://goo.gl/​LhiZqh]

40DEMONTÈS Christelle, Évaluation du partenariat de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur avec le monde économique pour l’insertion professionnelle des jeunes : rapport final, Ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche/Paris, 2015, 103 p. [en ligne]
La préoccupation de l’école pour l’insertion professionnelle présente une acuité particulière dans le contexte actuel, notamment au vu des écarts entre diplômés et non-diplômés ainsi qu’entre diplômes. Le partenariat avec le monde économique est aujourd’hui marqué par la multiplicité des actions et des dispositifs. Le rapport évalue cette politique partenariale afin, en particulier, de recenser ces actions et de vérifier leur efficacité et leur efficience au regard de l’objectif final d’insertion professionnelle. Il contient 40 propositions qui s’inscrivent dans les réformes actuellement mises en œuvre par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
[http://goo.gl/​eN3O3Z]

41JELLAB Aziz, L’émancipation scolaire : pour un lycée professionnel de la réussite, Presses universitaires du Mirail/Toulouse, 2014, 205 p.
Comment caractériser le lycée professionnel aujourd’hui et quelle place occupe-t-il au sein du système scolaire ? Comment les élèves s’y engagent-ils, y construisent-ils un sens à leurs études et quelles stratégies les enseignants mettent-ils en place afin de favoriser la réussite d’un public provenant majoritairement de milieu populaire ? S’appuyant sur des enquêtes de terrain menées depuis plusieurs années, cet ouvrage aborde les effets de la réforme du baccalauréat professionnel en trois ans, l’émergence des projets de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur court, et s’interroge sur le devenir du CAP.

42LERMINIAUX Christian, Améliorer la poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur des bacheliers professionnels, Ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche/Paris, décembre 2015, 175 p. [en ligne]
Après un état des lieux, ce rapport de mission présente un plan d’action en onze points afin d’améliorer la poursuite d’études des bacheliers professionnels dans l’enseignement supérieur. L’auteur propose, plutôt que de créer un nouveau diplôme, de moderniser et d’adapter le système actuel en augmentant modérément ses capacités d’accueil et en améliorant son efficacité dans une démarche intégrant tous les acteurs de la formation.
[http://goo.gl/​l1BPDV]

43PALHETA Ugo, La domination scolaire : sociologie de l’enseignement professionnel et de son public, PUF/Paris, août 2012, 354 p.
L’auteur interroge, à partir d’un travail de contextualisation historique et sociale, le sens des trajectoires scolaires et sociales des élèves de l’enseignement professionnel (lycéens et apprentis). Dans la première partie, il veut montrer que, malgré la démocratisation scolaire, la stratification du système d’enseignement n’a pas été remise en question. La deuxième partie étudie le rapport des élèves de filières professionnelles à cet enseignement du fait de leur origine sociale. La dernière partie est consacrée à l’étude des divisions internes à l’enseignement professionnel.

44THIBERT Rémi, Voie professionnelle, alternance apprentissage : quelles articulations ?, IFÉ/Lyon, Dossier de veille de l’IFÉ, n° 99, février 2015, 28 p. [en ligne]
L’enseignement professionnel dans le secondaire demeure mal considéré par les élèves comme par la société. Pourtant, depuis la réforme de 2009, les élèves sont de plus en plus nombreux à choisir cette orientation. La voie professionnelle reste une priorité nationale et européenne car son développement permet de faire accéder à des qualifications un plus grand nombre de personnes. Ce dossier de veille tente une synthèse de ce que dit la recherche sur les questions de formation professionnelle initiale, d’apprentissage et d’alternance.
[http://goo.gl/​zdWkjw]

45VERGNIES Jean-Frédéric, FRIGUL Nathalie, TROGER Vincent, et al., « Le Bac pro a 30 ans : dossier », Formation emploi, 2015, n° 131, 200 p.
Ce dossier explore plusieurs facettes significatives du baccalauréat professionnel. Il présente un état des recherches récentes menées sur ses évolutions et perspectives d’avenir : le titre et la qualification donnés au diplôme, ses destinations, ses curricula et ses procédures de certifications, ainsi que les rapports des familles et des élèves à ce nouvel environnement diplômant.

Sitographie

Alliance européenne pour l’apprentissage

46L’EAfA rassemble des États et d’autres acteurs clés (entreprises, partenaires sociaux, chambres de commerce, organismes d’EFP, régions, etc.) et a pour but de renforcer la qualité, l’offre et l’image de l’apprentissage en Europe.
[http://ec.europa.eu/​social/​main.jsp?catId=1147&langId=fr]

CEDEFOP : Centre européen pour le développement de la formation professionnelle

47Agence de l’Union européenne, le Cedefop contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique européenne en matière d’EFP. Le site propose de nombreuses ressources sur l’analyse des politiques, l’identification des besoins de compétences, la compréhension des qualifications, le développement de l’éducation et la formation tout au long de la vie, ainsi que des rapports nationaux sur les systèmes d’EFP, des statistiques.
[http://www.cedefop.europa.eu/​fr]

Céreq : centre d’études et de recherches sur les qualifications

48Établissement public français dépendant du ministère de l’éducation nationale et du ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, le Céreq mène des recherches sur les qualifications, évalue les formations, les dispositifs et les politiques publiques mis en œuvre, et formule des avis et des propositions.
[http://www.cereq.fr/​index.php]

Compétences au service de l’emploi/Skills for employment

49Lancée à l’initiative de l’OIT, la plate-forme publique-privée de partage des connaissances à l’échelle mondiale sur les compétences au service de l’emploi bénéficie de l’appui et de la collaboration de l’OCDE, de l’Unesco et de la Banque mondiale. Elle a pour but de renforcer les liens entre l’éducation et la formation et le travail, en faisant connaître les méthodes, les informations et les expériences qui se sont révélées utiles.
[http://www.skillsforemployment.org/​KSP/​fr/​index.htm]

CNRAA : Centre national de ressources pour l’alternance en apprentissage

50Créé par le ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche, le CNRAA propose de nombreuses ressources sur l’apprentissage en France.
[http://eduscol.education.fr/​cnraa]

ETF : European training foundation

51Dans le cadre des politiques extérieures de l’Union européenne, l’ETF aide les pays en voie de développement et en transition à exploiter le potentiel de leurs ressources humaines par la réforme de leurs systèmes d’EFP et du marché du travail. Le portail fournit de nombreuses ressources sur les systèmes d’EFP ainsi que sur les compétences, l’éducation à l’entrepreneuriat, l’emploi et l’employabilité, les systèmes de certifications, le processus de Turin, etc.
[http://www.etf.europa.eu/​web.nsf/​pages/​home]

OECD Policy reviews of vocational education and training (VET) – Country studies

52Consacré aux examens sur l’éducation et la formation professionnelles, le site propose de nombreux rapports nationaux, rendant compte de l’évaluation des politiques d’éducation et de formation professionnelles par l’OCDE.
[http://www.oecd.org/​fr/​edu/​innovation-education/​countrystudies.htm]

OIT : Organisation internationale du travail

53Agence spécialisée de l’ONU, l’OIT a pour principaux objectifs de promouvoir dans le monde entier les droits du travail, d’encourager la création d’emplois décents, de développer la protection sociale et de renforcer le dialogue social dans le domaine du travail.
[http://www.ilo.org/​global/​lang-en/​index.htm]

UNESCO-UNEVOC : International centre for technical and vocational education and training/Centre international pour l’enseignement et la formation techniques et professionnels

54Centre spécialisé de l’Unesco pour l’ETFP, l’Unevoc aide les États membres de l’Unesco à renforcer et à améliorer leurs systèmes. Il encourage le partage des connaissances par la diffusion de travaux de recherche portant sur l’EFTP et au moyen de différents outils, parmi lesquels le e-Forum, le portail du Réseau Unevoc et TVETipedia, un glossaire des termes couramment utilisés dans le domaine. La base de données EFTP – informations nationales fournit des informations sur les systèmes d’EFTP du monde entier.
[http://www.unevoc.unesco.org/​go.php?lang=fr]

Skills Panorama

55Réalisé par le Cedefop avec le soutien de la Commission européenne, « sorte d’observatoire des emplois et des compétences » multisectoriel et européen, le site entend aider les décideurs à s’appuyer sur les données du marché du travail pour prendre leurs décisions en matière d’emploi et de compétences dans les États membres de l’Union européenne.
[http://skillspanorama.cedefop.europa.eu/​en]

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Beaucher, « Références bibliographiques du dossier « Formation professionnelle et employabilité » », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 71 | 2016, 167-178.

Référence électronique

Hélène Beaucher, « Références bibliographiques du dossier « Formation professionnelle et employabilité » », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 71 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2016, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/4648 ; DOI : 10.4000/ries.4648

Haut de page

Auteur

Hélène Beaucher

Hélène Beaucher est documentaliste au centre de ressources et d’ingénieries documentaires du Centre international d’études pédagogiques (CIEP). Courriel : beaucher@ciep.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page