Navigation – Plan du site
Dossier - Confiance, éducation et autorité

Confiances multiples (et parfois dissociées) des enseignants chiliens

Une étude dans les écoles primaires de la région de Valparaíso
Chilean teachers’ multiple (and occasionally dissociated) forms of trust. A study in the primary schools of the region of Valparaíso
Las múltiples (y a veces disociadas) confianzas de los docentes. Un estudio en escuelas básicas de la Región de Valparaíso, Chile
José Weinstein, Dagmar Raczynski et Macarena Hernández
Traduction de Philippe Rabaté
p. 77-89

Résumés

Cet article rend compte d’une étude menée dans les écoles primaires de la région de Valparaíso, au Chili, sur deux types de confiance qu’éprouvent les enseignants et sur les liens qui peuvent éventuellement naître entre eux : la confiance relationnelle et la confiance politique. La première renvoie au sentiment éprouvé par les enseignants à l’égard des différents acteurs avec lesquels ils sont en relation quotidiennement à l’intérieur de l’école, tandis que la seconde fait référence à la confiance qu’ils ressentent à l’égard des institutions éducatives et d’autres institutions ou acteurs-clés de la société chilienne. Après une brève description des concepts et du dispositif de recherche employés pour l’analyse, la méthodologie de l’étude réalisée est présentée, ainsi que ses principaux résultats ; puis quelques conclusions synthétiques et points de discussion sont proposés à partir des données exposées.

Haut de page

Notes de l’auteur

La recherche sur laquelle s’appuie cette étude a reçu le soutien du Fonds de recherche scientifique et technologique (FONDECYT-Chili), projet n° 1150528. Les auteurs remercient Paulina Valenzuela et Natalia Arellano de Datavoz pour leur travail statistique sur les données de l’enquête.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2018.

Plan

Confiance relationnelle et confiance institutionnelle
Méthodologie de l’étude
Principaux résultats
Confiances relationnelles à l’école
Confiances politiques des enseignants
Synthèses et réflexions finales

Aperçu du texte

Souligner l’importance de la confiance afin que les enseignants remplissent leur mission est un lieu commun. Ce concept est toutefois investi de diverses manières, qu’on le considère comme une qualité qui appartiendrait en propre aux enseignants, comme le fruit de l’interaction au sein de la salle de classe ou de l’école, comme une valeur ou une attitude qui doit être enseignée aux élèves ou comme l’une des sources du malaise du corps enseignant vis-à-vis des institutions et de la société en général.

Sans prétendre traiter de manière exhaustive ces différents types de confiance qu’éprouvent les enseignants, notre étude se propose d’en aborder deux formes principales dans les écoles primaires de la région de Valparaíso, au Chili : la confiance relationnelle et la confiance politique. La première renvoie au sentiment éprouvé par les enseignants à l’égard des différents acteurs avec lesquels ils sont en relation quotidiennement à l’intérieur de l’école, tandis que la seconde fait référe...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

José Weinstein, Dagmar Raczynski et Macarena Hernández, « Confiances multiples (et parfois dissociées) des enseignants chiliens », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 72 | 2016, 77-89.

Référence électronique

José Weinstein, Dagmar Raczynski et Macarena Hernández, « Confiances multiples (et parfois dissociées) des enseignants chiliens », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 72 | 2016, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://ries.revues.org/5513 ; DOI : 10.4000/ries.5513

Haut de page

Auteurs

José Weinstein

José Weinstein est diplômé en sociologie de l’Université du Chili et docteur en sociologie de l’Université catholique de Louvain (Belgique). Il a été sous-secrétaire d’État à l’éducation au Chili (2000-2003) et le premier ministre de la culture du Chili (2003-2006). Il a créé et dirigé différents programmes pour l’amélioration des établissements scolaires et le développement de la jeunesse. Expert auprès d’organisations internationales, il a publié sur l’éducation, la pauvreté, la jeunesse et la culture. Il est actuellement professeur des Universités et directeur du Centre pour le développement du leadership scolaire à l’Université Diego Portales (Chili). Ses travaux récents ont porté notamment sur le développement du leadership à l’école et l’amélioration des capacités des écoles en difficulté. Courriel : jose.weinstein@udp.cl

Articles du même auteur

Dagmar Raczynski

Dagmar Raczynski est docteure en sociologie de l’Université de Californie, Los Angeles. Elle s’intéresse notamment à l’efficacité et à l’amélioration de l’école, à la gouvernance des écoles de quartiers, au choix de l’école et aux transitions éducatives. En 2015, elle a notamment publié (co-auteure) : « Growing tolerance of pupil selection : Parental discourses and exclusionary practices in Chile and Finland » (2015) ; « Elección de escuela en Chile : de las dinámicas de distinción y exclusión a la segregación socioeconómica del sistema escolar » (2015). Courriel : dagmar.raczynski@asesoriasparaeldesarrollo.cl

Macarena Hernández

Macarena Hernández est sociologue et titulaire d’un master d’études politiques en éducation. Elle est actuellement doctorante à la faculté d’éducation de l’Université catholique du Chili. Elle a participé à différents projets de recherche s’intéressant notamment à la question du leadership scolaire.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page