Navigation – Plan du site
Dossier - Les premières années d'enseignement

L’accueil des nouveaux enseignants dans les collèges et les lycées français

The welcome given to new teachers in French middle and high schools
La acogida de los nuevos docentes en los colegios y en los institutos franceses
Pascal Guibert
p. 105-114

Résumés

La phase d’insertion professionnelle est cruciale dans le développement professionnel des enseignants. Outre le rôle des pairs, celui des chefs d’établissement, dans ce processus d’intégration en début de carrière, est clairement interrogé par les travaux de recherche. En France, leur participation, lorsqu’elle est effective, n’est pas formalisée et s’effectue « au coup par coup ». Dans un contexte où les épreuves rencontrées en formation et en début de carrière par les enseignants débutants sont nombreuses et rendent souvent difficile leur insertion professionnelle, cette quasi absence de procédure d’accueil peut sembler paradoxale. Cependant, elle s’explique en partie par la forte séparation existant encore en France entre ce qui relève de l’administration et ce qui concerne la pédagogie.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2019.

Plan

Un contexte de formation et d’insertion difficile
Les épreuves des débuts
Importance des contextes d’exercice
Une quasi absence de dispositif formalisé d’accueil des débutants par les personnels de direction

Aperçu du texte

Les épreuves rencontrées en début de carrière par les enseignants débutants dans l’enseignement public secondaire (Guibert et Périer, 2012) sont nombreuses et rendent souvent difficile leur insertion professionnelle. Les difficultés auxquelles les nouveaux enseignants sont confrontés concernent les dimensions pédagogiques, administratives, matérielles et bien sûr relationnelles (De Stercke et al., 2010) de l’activité professionnelle. C’est pourquoi, dans de nombreux pays, leur insertion professionnelle est une question vive. Les recherches se sont surtout focalisées sur l’analyse du travail en situation d’enseignement et sur les relations entre enseignants débutants et chevronnés, c’est-à-dire principalement sous le registre du tutorat pédagogique en formation initiale (Wentzel et al., 2011 ; Mukamurera et al., 2013).

Pourtant, on sait que, dans les établissements où s’effectuent les stages et les premières affectations, l’ensemble des personnels tient un rôle important dans la const...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascal Guibert, « L’accueil des nouveaux enseignants dans les collèges et les lycées français », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 74 | 2017, 105-114.

Référence électronique

Pascal Guibert, « L’accueil des nouveaux enseignants dans les collèges et les lycées français », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 74 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://ries.revues.org/5824 ; DOI : 10.4000/ries.5824

Haut de page

Auteur

Pascal Guibert

Pascal Guibert est maître de conférences au département de sciences de l’éducation de l’Université de Nantes. Il est membre du Centre de recherche sur l’éducation de Nantes (CREN). Son activité de recherche porte principalement sur les enseignants (second degré) : formation, insertion professionnelle, métier, travail, professionnalisation. Courriel : pascal.guibert@univ-nantes.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page