Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Repères sur les systèmes éducatifs

L’enseignement supérieur au Mexique

Maria Luisa Chavoya et Sonia Reynaga Obregón
Traduction de Philippe Rabaté
p. 24-30

Extrait du texte

Plan

Un système complexe et très diversifié
Principaux problèmes
La coordination du système et la conception de politiques
Le financement comme moyen de contrôle
Le contrôle par l’évaluation
Le problème de la pertinence

Aperçu du texte

Un système complexe et très diversifié

Au Mexique, quelque 2 995 institutions d’enseignement supérieur (IES) offrent des formations de technicien supérieur, des licences ainsi que des programmes de deuxième et troisième cycles à un peu plus de 3 100 000 étudiants (SEP, 2011). Alors que 77 % des inscrits font leur éducation fondamentale, qui est d’une durée moyenne de dix ans, seuls 10 % des inscrits suivent une formation supérieure. La scolarité moyenne au Mexique étant de neuf années, nous traitons ici d’un secteur réduit du système éducatif national, qui ne couvre que 31 % de chaque tranche d’âge.

Le système d’enseignement supérieur est formé de plusieurs sous-systèmes, notamment les institutions publiques et privées. Au sein des IES publiques, se côtoient différents types d’établissements : les universités publiques fédérales, les universités d’État, les universités de soutien solidaire, le système des instituts technologiques, les universités technologiques, les universités polyte...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maria Luisa Chavoya et Sonia Reynaga Obregón, « L’enseignement supérieur au Mexique », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 60 | 2012, 24-30.

Référence électronique

Maria Luisa Chavoya et Sonia Reynaga Obregón, « L’enseignement supérieur au Mexique », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 60 | septembre 2012, mis en ligne le 01 septembre 2012, consulté le 23 septembre 2014. URL : http://ries.revues.org/2452

Haut de page

Auteurs

Maria Luisa Chavoya

Docteur en éducation de l’Universidad Autónoma de Aguascalientes, Mexique. Professeur-chercheur au Département d’études en éducation de l’Université de Guadalajara, elle mène actuellement des recherches sur la politique éducative, la sociologie des sciences, et dirige des études sur les universitaires et sur la production scientifique. Membre du Système national des chercheurs depuis 1996, elle coordonne actuellement le doctorat en éducation de l’Université de Guadalajara. Elle a publié de nombreux travaux et a participé à plusieurs manifestations scientifiques.

Sonia Reynaga Obregón

Docteur en Sciences sociales, professeure et chercheure à l’Université de Guadalajara, Mexique, et membre du Système national des chercheurs (CONACYT). Ses domaines de recherche sont l’évaluation des politiques publiques dans l’enseignement supérieur et l’emploi. Membre de plusieurs réseaux, conseils et associations nationales et internationales universitaires, elle a été chef de département (Département de sociologie), chef d’unité (personnel enseignant) et coordinateur de la recherche et des études postdoctorales. Elle dirige actuellement la Direction de l’enseignement universitaire du ministère fédéral de l’Éducation du Mexique.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page