Navigation – Plan du site
Dossier : le métier de chef d’établissement

Le leadership en des temps incertains

Pratiques clés pour les chefs d’établissement aux États-Unis
Leadership in uncertain times. Fundamental practices for principals in the United States
El leadership en tiempos de incertidumbre. Prácticas fundamentales para los jefes de establecimiento en Estados Unidos
Rachel D. Roegman, Thomas Hatch et Carolyn Riehl
p. 45-54

Résumés

Cet article s’intéresse aux pratiques fondamentales de direction dans la gestion des environnements interne et externe des établissements publics aux États-Unis. Après avoir pris en compte la recherche sur les liens entre le leadership pédagogique et les résultats des élèves, les auteurs s’intéressent plus précisément aux raisons qui sous-tendent les actions des chefs d’établissement, au travers du prisme du leadership comme activité cognitive. Enfin, les auteurs soulignent l’importance du leadership transformationnel ou leadership centré sur la justice sociale, une tendance récente qui implique que les chefs d’établissement œuvrent à davantage d’égalité et d’excellence dans leur pratique professionnelle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2015.

Plan

Le leadership en des temps incertains et compliqués
La gestion de l’environnement interne et externe
Modèles de leadership pour la direction d’établissement
Le leadership comme aptitude à créer du sens
Leadership et justice sociale
Quelques réflexions finales

Aperçu du texte

Le leadership en des temps incertains et compliqués

La gestion de l’environnement interne et externe

Aux États-Unis, les chefs d’établissement font face à des paradoxes persistants et à des exigences multiples qui les obligent à tenir simultanément des rôles souvent contradictoires. Ils doivent être des leaders qui conduisent le changement, être capables de créer des visions fortes qui permettent à leur établissement de faire des avancées significatives, mais ils doivent aussi pratiquer un leadership distribué et partager leurs responsabilités avec leurs collègues. Ils doivent également faire preuve d’efficacité et être capables de maîtriser l’ensemble des opérations fondamentales permettant de concevoir et de pérenniser des organisations complexes, tout en étant des leaders pédagogiques capables de faire en sorte que chacun puisse se concentrer sur le « cœur de métier » : enseigner et apprendre. En même temps, les chefs d’établissement doivent assurer un haut niveau de performance et...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rachel D. Roegman, Thomas Hatch et Carolyn Riehl, « Le leadership en des temps incertains », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 60 | 2012, 45-54.

Référence électronique

Rachel D. Roegman, Thomas Hatch et Carolyn Riehl, « Le leadership en des temps incertains », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 60 | septembre 2012, mis en ligne le 01 septembre 2015, consulté le 17 avril 2014. URL : http://ries.revues.org/2477

Haut de page

Auteurs

Rachel D. Roegman

Doctorante au Teachers College de Columbia University, au sein du Département des programmes et de l’enseignement. Ancienne professeure de collège dans des établissements publics traditionnels et alternatifs, ses recherches portent sur l’équité en éducation et sur la formation des maîtres. Elle s’intéresse à l’éducation du point de vue de la justice sociale, avec le désir de créer des établissements publics au service des élèves, quels que soient leur couleur de peau, leur sexe, leurs capacités ou leur handicap, ou enfin leur origine ethnique.

Thomas Hatch

Maître de conférence au Teachers College de Columbia University et Co-directeur du National Center for Restructuring Education, Schools and Teaching (NCREST). Il a été chercheur à la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching. Ses travaux incluent des études sur des réformes scolaires à différents niveaux – l’école, le district et la nation. Il travaille actuellement à une étude comparative des politiques d’amélioration scolaire à Singapour, en Finlande, aux Pays-Bas, aux États-Unis et en Norvège. Son dernier ouvrage Managing to Change : How Schools can Survive (and Sometimes Thrive) in Turbulent Times (La gestion du changement : comment peuvent survivre (et parfois prospérer) les écoles dans une époque turbulente) est paru aux éditions Teachers College Press, en 2009.

Carolyn Riehl

Maître de conférence au Département de politique éducative et d’analyse sociale de Columbia University. Sociologue de l’éducation, elle s’intéresse en particulier à l’organisation des écoles et des systèmes éducatifs, au leadership en faveur de l’équité et de la diversité, aux politiques d’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage ainsi qu’aux engagements officiels en matière d’éducation. Elle a co-présidé un groupe de travail chargé de développer la recherche sur le leadership en éducation pour l’American Educational Research Association. Elle est co-auteur de A New Agenda for Research in Educational Leadership (Teachers College Press, 2005).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page