Navigation – Plan du site
Dossier - Confiance, éducation et autorité

Confiance, défiance et (abus d’) autorité dans l’éducation au Cambodge

Leçons tirées de l’école de l’ombre
Trust, distrust and (abuse of) authority in education in Cambodia. Lessons drawn from the shadow schools
Confianza, desconfianza y (abuso de) autoridad en la educación en Camboya. Lecciones sacadas de la escuela de la sombra
Mark Bray, Junyan Liu, Wei Zhang et Magda Nutsa Kobakhidze
Traduction de Sylvaine Herold
p. 125-136

Résumés

Partout dans le monde, au cours des dernières décennies, l‘enseignement privé complémentaire s’est développé de façon considérable, parallèlement à la scolarité régulière. On appelle souvent « école de l’ombre » certaines formes d’enseignement complémentaire, car leurs programmes ressemblent à ceux des classes ordinaires. Au Cambodge, il est fréquent que des cours parallèles complémentaires soient dispensés par des enseignants du secteur public, parfois même à leurs propres élèves et dans leurs propres établissements. Pour recruter des élèves pour leurs cours privés, les enseignants utilisent l’autorité qui leur est conférée en tant que professeurs. Cela peut limiter le développement de la confiance dans le système scolaire, mais la plupart des familles n’ont pas la possibilité de remettre en cause ces arrangements. Si l’exemple cambodgien peut être un cas extrême, l’article suggère que les caractéristiques de base de cette tendance valent pour de nombreux pays.

Haut de page

Notes de l’auteur

Remerciements : le travail de recherche présenté dans cet article a été financé par le Fonds général de recherche du Hong Kong Research Grants Council (projet 747113H). Cet article s’appuie également sur d’autres productions issues du projet de recherche, co-écrites par la même équipe (Bray et al., 2015, 2016).

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2018.

Plan

Société et éducation au Cambodge
Méthodologie
Résultats
Interactions au niveau de la salle de classe
Tendances et influences au niveau de l’école
Perspectives à l’échelle du système

Aperçu du texte

Une importante littérature s’est désormais développée au sujet de l’enseignement complémentaire privé offert aux élèves, parallèlement à la scolarité régulière. Il peut prendre de nombreuses formes et se retrouver sous différents labels : soutien privé, coaching, soutien scolaire et éducation de l’ombre (voir Bray, 1999a, 2011 ; Collas, 2013 ; Oller, 2011 ; Vieille-Grosjean, 2009). Cet enseignement complémentaire peut permettre d’améliorer la réussite scolaire ainsi que la confiance en soi des élèves, fournir un cadre constructif pour le temps extrascolaire des jeunes et créer des emplois pour ceux qui mènent ces activités de tutorat privé. Mais, de manière moins positive, il peut également contribuer à accroître les inégalités sociales car les familles aux revenus les plus élevés peuvent offrir mieux et plus à leurs enfants que les familles à revenus plus modestes. Ces activités complémentaires peuvent également avoir des répercussions négatives sur l’enseignement et sur l’apprenti...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mark Bray, Junyan Liu, Wei Zhang et Magda Nutsa Kobakhidze, « Confiance, défiance et (abus d’) autorité dans l’éducation au Cambodge », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 72 | 2016, 125-136.

Référence électronique

Mark Bray, Junyan Liu, Wei Zhang et Magda Nutsa Kobakhidze, « Confiance, défiance et (abus d’) autorité dans l’éducation au Cambodge », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 72 | 2016, mis en ligne le 01 septembre 2018, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://ries.revues.org/5533 ; DOI : 10.4000/ries.5533

Haut de page

Auteurs

Mark Bray

Mark Bray est professeur des Universités et titulaire de la chaire Unesco d’éducation comparée de l’Université de Hong Kong. Il a débuté sa carrière en tant que professeur d’école secondaire au Kenya, puis au Nigéria, avant d’occuper des postes dans les universités d’Édimbourg, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et de Londres. Il s’est installé à Hong Kong en 1986 et, de 2006 à 2010, il a été directeur de l’Institut international de planification de l’éducation de l’Unesco à Paris. Il mène des recherches au Cambodge depuis le milieu des années 1990. Il est l’auteur de nombreux travaux importants sur le système de l’éducation de l’ombre et le soutien scolaire privé, dans une perspective comparative. Courriel : mbray@hku.hk

Articles du même auteur

Junyan Liu

Junyan Liu est doctorante à la faculté d’éducation de l’Université de Hong Kong. Elle est titulaire d’un master d’économie et d’administration de l’éducation (2007) et d’une double licence en économie et bibliothéconomie (2004) de l’Université de Pékin (Chine). Elle a auparavant travaillé pendant six ans à l’Académie des sciences de l’éducation de Pékin sur la politique éducative et la planification de l’éducation en Chine. Ses intérêts actuels portent sur le soutien scolaire privé dans une perspective transnationale et sur l’implication des parents dans l’éducation des enfants. Courriel : liujy0211@hotmail.com

Wei Zhang

Wei Zhang est chercheuse en post-doctorat au Centre de recherche en éducation comparée de l’Université de Hong Kong. Elle est titulaire d’un diplôme en langue et littérature russes de l’Université de Pékin (Chine), d’un master en enseignement supérieur de l’Université d’Oslo (Norvège) et d’un doctorat de l’Université de Hong Kong. Elle a également travaillé pour le ministère de l’éducation en Chine et pour l’Unesco à Bangkok. Courriel : weizh@hku.hk

Magda Nutsa Kobakhidze

Magda Nutsa Kobakhidze est doctorante à la faculté d’éducation de l’Université de Hong Kong. Elle s’intéresse aux politiques de développement professionnel des enseignants, au soutien scolaire privé et aux évaluations internationales à grande échelle. Elle a collaboré avec le ministère de l’éducation de Géorgie, où elle a notamment coordonné la recherche pour l’étude internationale PIRLS, ainsi qu’avec des organisations internationales et des établissements d’enseignement. Elle est titulaire d’un master en développement éducatif international du Teachers College de l’Université de Columbia (États-Unis). Courriel : nkobakhidze@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page